Actualités

L’Escale : mise en place d’un jardin éducatif

 La mise en place d’un jardin éducatif a été pensée au sein de l’Escale dans le cadre d’un atelier. Ce jardin est en lien avec l’Unité d’Enseignement (associé le programme scolaire autour du vivant avec un atelier pratique) car l’ensemble des enseignements passe par des méthodes ludiques, pratiques et diverses manipulations. 

Par les différentes activités liées au jardin, il est possible de travailler  :

–       L’éveil sensoriel : le toucher, l’odorat, le gout, l’ouïe, la vue.

–       La santé physique : structuration du temps, souplesse, nutrition.

–       Les sciences : botanique, expérimentation.

–       La socialisation : responsabilité, travail en équipe, entraide, respect.

–       L’éveil de l’esprit : la curiosité, la relaxation.

–       Le sens artistique : parfums et couleurs, beauté, harmonie.

 

Ce jardin éducatif permet de faire vivre aux jeunes des expériences et les doter de représentations du monde qui les entoure. La pratique du jardinage permet une éducation à l’environnement et aux lois qui la gèrent, c’est un moyen de donner aux jeunes la possibilité d’appréhender physiquement, émotionnellement, mentalement son environnement global, de l’apprivoiser, de le connaître de façon sensible et conceptuelle.

Les différentes activités de jardinage sont concrètes et variées, pour la plupart dépendantes des saisons et des conditions climatiques. Elles englobent potentiellement ce qui touche à la plantation, la multiplication et l’entretien des plantes (semis, éclaircissage, bouturage, repiquage, désherbage, arrosage), mais aussi à des activités requérant une certaine force physique (bêchage, taille de haie etc.).

 

Le jardin a débuté en février, il se situe à St Jean Bonnefonds. C’est un jardin faisant partie dela fédération des jardins familiaux de la Loire.

Jardin l'escale

Pendant les deux premiers mois, avec la participation active d’une dizaine de jeunes, nous avons débroussaillé et préparé le terrain du jardin. Par la suite, nous sommes allés acheter diverses graines que nous sèmerons au fils des saisons. Les jeunes ont fait divers semis : tomates, poivrons, aubergines, courgettes, potimarrons, etc… A l’arrivée des beaux jours, les jeunes ont planté cinq arbres fruitiers autour du jardin. Ils en ont profité pour désherber et planter différentes plantes vivaces à fleurs afin d’embellir le jardin toute l’année.

Des pommes de terre, oignons, échalotes seront plantés d’ici  mi-avril, puis suivront les semis de carottes, betteraves, salades, etc…

L’Unité d’Enseignement se joindra à ce jardin pour d’autres plantations à partir des semis travaillés en classe. Jean-Luc, éducateur technique de l’Escale et Sabrina professeur à l’Unité d’Enseignement sont les encadrants de ce jardin, de ce potager.

Les jeunes de l’Escale, encadrés par Jean-Luc, se sont attachés à mettre en place ce jardin pour quil soit opérationnel.  

VENTE DE TOMATES CERISE

Les jardiniers en herbe de l’Escale proposent aux salariés de Sauvegarde42 une vente de tomates cerise pour la mi-mai.

Le godet : 0.50cts

Pré-inscription auprès de l’Escale par mail : lescale@sauvegarde42.fr

Actualités récentes

Entr’acte fête l’été

Le jeudi 28 juin 2018, à partir de 18h, l’Unité Educative d’Accueil d’Urgence Entracte a ouvert ses portes pour la traditionnelle fête d’été.

Le temps d’une soirée, jeunes, équipe éducative, direction et administrateurs se sont retrouvés pour échanger autour du barbecue.

Bonne retraite Michèle

Le jeudi 31 mai 2018, salle de la capitainerie, Michèle POYET, chef de service du Pôle Milieu Ouvert Loire Nord dans l’Unité Territoriale de Roanne, fêtait son départ à la retraite après 39 ans de bons et loyaux services au sein de Sauvegarde42 et un engagement professionnel remarquable.

Une centaine de personnes était réunie autour de Michèle, tous les partenaires du Roannais  étaient présents : Juge des enfants, Inspecteur Protection des Personnes, Aide Sociale à l’Enfance, Conseil Département, Caisse d’Allocations Familiales, …ainsi que des anciens collègues déjà retraités.

Nous lui souhaitons une belle retraite.

Riocreux : une page de l’histoire associative se tourne.

Depuis la décision de fermeture de la Maison de RIOCREUX, le Pôle Maisons d’Enfants a fait sa priorité et s’est fixé un point d’exigence dans l’accompagnement à l’orientation des enfants accueillis. Le respect des projets de chacun a été la préoccupation majeure. C’est ainsi que du 1er octobre 2017 au 3 juillet 2018, des solutions ont pu être proposées et partagées pour chaque enfant . C’est d’abord l’extension du PEXT de 20 à 30 places qui a permis les premiers départs (4), puis, l’extension de 4 places à Machizaud permettant l’accueil de 3 enfants et enfin depuis février un groupe stabilisé de 8 enfants vivent leur année scolaire. Ils seront orientés à Bel-Air, à l’ANEF où la fin de mesure viendra clore leur parcours.

Riocreux, établissement de Sauvegarde42, accueillant des jeunes en protection de l’enfance, sera donc définitivement fermé à l’hébergement le 3 juillet prochain ; et le 6 juillet, date des vacances, pour les missions de repas qu’il assurait, dans le cadre du partenariat développé avec l’Ecole publique du hameau de « la République ».

L’Unité d’Enseignement rejoindra quant à elle, le Pôle Spécifique pour Adolescents dès le mois de septembre prochain.

C’est donc une page de l’histoire de l’Association qui se tourne et 8 années d’histoire de la requalification d’une MECSS (Maison d’Enfants à Caractère Sanitaire Spécialisé) en MECS (Maison d’enfants à Caractère Social) qui va prendre fin.

Rappelons-nous les raisons de cette fermeture : elle est due à l’inadaptation de locaux devenus trop grands, trop coûteux sur un site plein d’attrait certes mais aussi de point de complication pour beaucoup de jeunes. Le Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) 2018-2021 prend en compte cette question en permettant le renforcement de Bel-Air (54 jeunes de 13 à 20 ans) et de Machizaud (54 enfants de 4 à 16 ans), mais aussi le développement du PEXT (30 enfants et jeunes de 4 à 18 ans) pour ce qui relève des questions de placements.

Par ailleurs, il acte en lien avec l’académie le maintien d’une unité d’enseignement au plus près de la protection de l’enfance et un soutien à un projet permettant d’améliorer la gestion de la crise et de l’urgence.

Depuis octobre 2017, dans le cadre du processus de mobilité de l’association tous les personnels ont pu accompagner les nouvelles orientations et le développement des activités dans lesquelles ils se sont inscrits au fur et à mesure de leur mise en place. L’équipe technique a ainsi intégré la Direction du Patrimoine, le cuisinier et l’aide-cuisinière rejoindront la cuisine de Machizaud pour participer à la réouverture sur site d’une cuisine de collectivité. La secrétaire de direction a rejoint quant à elle la direction des Ressources Humaines de l’association, en mars dernier, enfin la 2ème aide cuisinière rejoindra Chomier.

Un Chef de service, 8 éducateurs,  2 surveillants de nuit, 2 maitresses de maison, ont accompagné les enfants et la vie de la maison jusqu’au terme de cette histoire. Bien sûr, cette fermeture n’a pas été sans émotion, sans questionnement et parfois nostalgie.

Nous tenons à  remercier les salariés de Riocreux d’aujourd’hui et de ces derniers mois, pour leur contribution, leurs engagements et le professionnalisme avec lequel ils ont su accompagner toutes ces mutations et changements au service du projet associatif.

L’aventure associative au service des enfants et des jeunes qui nous sont confiés continue… Riocreux reste une page importante de l’histoire de Sauvegarde42, apportant une contribution forte aux évolutions de l’association.