Sauvegarde 42 En Bref

Une histoire de plus de 80 ans

Sauvegarde 42, connue également sous le sigle ADSEA 42, Association de Sauvegarde de l’Enfance à l’Adulte de la Loire,  a été créée en 1935 et est engagée dans la protection de l’enfance en danger et dans l’aide aux adultes en situation d’exclusion sociale. Elle est animée depuis son origine par des bénévoles et s‘appuie sur la compétence de plus de 450 professionnels de l’enfance dans toute la Loire.

Une mission générale

Se référant aux  valeurs humanistes de la dignité de la personne humaine, de la reconnaissance des droits et des devoirs de chacun et du rôle primordial de la famille, les objectifs de Sauvegarde 42 sont de :
• lutter contre les exclusions,
• protéger l’Enfance en danger ou en risque de danger,
• apporter des réponses adaptées à la délinquance,
• participer à l’élaboration des politiques sociales.
Chaque année, en moyenne, Sauvegarde 42 protège, suit, accompagne, soutient près de 5 500 enfants, jeunes et adultes, ainsi que leurs familles en partenariat avec le Conseil Général, la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

Un projet stratégique 2017-2021

Projet-Associatif-2017-2021-BAT-FR-page-001       Projet-Associatif-2017 -2021

Une organisation

Constituée en association, Sauvegarde 42 dispose des instances de gouvernance habituelles de ce type d’organisation, avec à sa tête une Assemblée Générale dont les pouvoirs sont délégués à un Conseil d’Administration et à un Bureau. Mais elle a également a mis en place des espaces de réflexion, de concertation et de proposition où puisse se vivre pleinement la vie associative et se concrétiser le lien nécessaire entre les niveaux techniques et politiques.

Le Conseil d’Administration :

La Direction Générale  et les directions supports

Organigramme

L’organisation des services et établissements

Annuaire général « Organisation des activités »

Ethique et Déontologie

La préoccupation Ethique est présente depuis longtemps dans l’association. Des groupes de travail successifs ont été créés afin de faire progresser la réflexion et proposer des repères sur des sujets tels que les violences institutionnelles ou le secret partagé. Leurs travaux ont conduit à la publication de rapports et à la formulation d’un certain nombre de préconisations parmi lesquelles la constitution un groupe permanent porteur d’une double mission : être une porte d’entrée pour des demandes individuelles ou collectives de salariés en matière d’éthique et interpeller l’association sur des sujets sur lesquelles elle devrait se positionner. Ce groupe est composé de personnalités extérieures à l’association, de salariés chargés de faire le lien avec les préoccupations de terrain, et de bénévoles.

 

 

 

Actualités récentes

« Baratin » – Finale du concours d’éloquence

Au FIL, en collaboration avec les centres socioculturels de l’Horizon, Monthieu Montplaisir, Cré’actifs, le service de prévention spécialisée Sauvegarde42 et le lycée Saint Michel.

« Le français se suffit-il à lui-même », « Vivre 1 jour comme un lion ou 100 jours comme un mouton », « Peut-on se faire entendre sans crier », « est-on jeune-vieux ou vieux-jeune ? » « Fast-food ou gastronomie »… voici quelques thèmes illustrant le premier concours d’éloquence de la Loire qui s’est déroulé ce vendredi 7 juin au FIL.

Une vingtaine de participants se sont « affrontés » tour à tour, seuls en scène défendant le pour ou le contre sur chacun des thèmes face à plus de 300 personnes.

Ce magnifique spectacle fait suite à une longue préparation tant du côté des équipes éducatives de prévention de Terrenoire et d’Andrezieux (qui travaillent sur ce projet depuis plus d’une année) que du côté de nos jeunes de la prévention qui n’ont pas démérité face à leurs « adversaires ».

Le jury de 8 personnes, dont notre vice-présidente, Mme Chaffois, a eu de grande difficulté à départager les concurrents.

Etre sur scène était déjà une victoire pour tous, certains ont dû surmonter leurs peurs, d’autres la barrière de la langue ou encore canaliser une énergie trop débordante.

Cette belle expérience collective, riche en émotion fera trace dans le parcours de chacun.

Assemblée Générale Sauvegarde42

Mardi 4 juin, après les 30 ans du dispositif « accompagnement à la scolarité » s’est déroulée l’Assemblée Générale Ordinaire à l’Ecole des Télécoms.

Se sont succédés :

  • le rapport moral du président,
  • le rapport Vie associative de la Vice Présidente
  • le rapport général du Directeur Général
  • le rapport financier à 2 voix avec la Trésorière et le Secrétaire général
  • le rapport du Commissaire aux comptes

Après les votes des différents rapports, Bertrand JULLIEN a remercié André BESACIER et Maurice GINOT, administrateurs sortants, pour leur investissement, sous les applaudissements de la salle.

Nous comptons à présents 3 nouveaux administrateurs : Claude BRUNEAU, Nicolas FAURE et Hamida GHARZOULI.

Cette assemblée s’est terminée  autour d’un buffet salé préparé par Ethic’Table, entreprise de l’économie sociale et solidaire, et sucré par les jeunes du CER, accompagnés par l’équipe.

Sauvegarde42 fête les 30 ans du dispositif « Accompagnement à la scolarité »

Le 4 juin, en amont de l’Assemblée Générale, Sauvegarde42 a célébré les 30 ans du dispositif « accompagnement à la scolarité ».

Dès leur arrivée les quelques 80 participants ont pu découvrir la frise retraçant l’histoire du dispositif.

Après quelques mots d’ouverture du Président Bertrand JULLIEN, nous avons visionné le film réalisé en lien avec l’équipe. Cela a aussi été l’occasion d’évoquer les diverses activités complémentaires telles que EOC-Grame (atelier musique contemporaine), les musées d’art moderne et d’art et d’industrie, les séances conte et jeux collectifs.

Pour visionner le film : cliquez ici

Puis, deux tables rondes se sont déroulées, animées par Roland BADIOU, ancien chef de service :

L’AFEV et le Centre Social de la Rivière ont présenté les spécificités de leur accompagnement scolaire. Ensuite, Valérie LAGRANGE, éducatrice scolaire, et Valérie PEYRARD, psychologue, et Jean Michel MUNCH, ancien chef de service, ont exposé les particularités de l’accompagnement à la scolarité Sauvegarde42, outil de l’AEMO.

Mme VERNET, juge des enfants et Mme CHATELARD, Inspectrice chargée de la Protection des Personnes ont repéré tout l’intérêt de ce dispositif bien qu’elles n’en soient pas les prescripteurs. M. BRUNEAU, représentant du dispositif relais et administrateur, a expliqué les spécialités de ce secteur rattaché à l’Education Nationale.

Enfin, Michel BONHOMME, administrateur, a insisté sur l’évolution des pratiques éducatives autour de la scolarité pour faire réussir le maximum d’enfants.

Le mot de la fin est laissé à Françoise CHAMBOSSE, coordinatrice actuelle, qui remercie à nouveau toute l’équipe (salarié, bénévole, service civique,…) d’hier à aujourd’hui pour le travail réalisé.