Archives mensuelles : mars 2019

Journée des droits de la femme en musique à Montreynaud

L’équipe éducative de Prévention Spécialisée Sauvegarde, implantée sur le quartier de Montreynaud, a conduit un projet musique avec un groupe de jeunes filles habitantes du quartier de Montreynaud : atelier d’écriture, chant, enregistrement en studio et clip vidéo.

Le choix du thème s’est porté sur le droit et les violences faites aux femmes : thème qui est régulièrement abordé avec les jeunes filles accompagnées par notre service.

Ce projet a été mis en lumière lors de la manifestation organisée en partenariat avec les PEP42 et le Collectif Vivre ensemble à Montreynaud lors de la journée du 08/03 : le clip a été projeté à 17h15 dans la salle de spectacle située à l’Espace Forum.

 

 

Machizaud en camp ski

Un camp de ski : Une belle envolée pour les enfants et l’équipe …

Pendant les vacances d’hiver, les jeunes de Machizaud ont enfilé leurs plus belles combinaisons pour aller à Val Cenis montrer aux Savoyards qu’ils n’avaient pas peur de dévaler leurs pistes.

Beau temps, belle neige, toutes les conditions étaient réunies pour ce premier périple dans les Alpes.

Ski le jour, luge la nuit, rien ne les arrête ! 

Après des journées bien remplies, tout le monde était bien content de se retrouver autour d’une raclette.

Au gîte, on s’est fait un copain qui s’appelle Gnouki. On a même eu la chance de voir une descente aux flambeaux terminée en apothéose par un feu d’artifice aux couleurs de nos joueurs de Saint Etienne.

         

L’ambition au cœur des projets de Sauvegarde42

Une journée de partage et d’échanges avec des partenaires de l’association

La Journée associative 2019 de Sauvegarde 42 s’est déroulée, le 14 mars dernier, au Forum du Technopole, à Saint-Etienne. Elle a rassemblé, sur toute la journée, 270 acteurs de l’association : travailleurs sociaux, psychologues, chefs de service, directeurs…. Elle a été animée par les membres du Conseil d’Administration et de la Direction Générale.

Mais aussi des partenaires pour soutenir notre réflexion : UDAF, Habitat et Humanisme,  MECS J. B. D’Allard, Fondation OVE, Dr Thomas BURDIN, médecin généraliste qui accompagne des jeunes, Conseil Local de Santé Mentale, IMC Loire, Talents Croisés, association Acolade, ACEPP, des familles accompagnées… Des partenaires venus partager nos préoccupations et réfléchir avec nous. Un grand merci à eux.

5 thématiques de réflexion ont animé des ateliers sur toute la journée :

  • La mise en place d’un agenda 21: quels objectifs et quelle méthodologie pour l’association ?
  • La santé des publics accompagnés par l’association : une priorité. Quels besoins ? Quelle réponse actuelle et quelles nouvelles réponses complémentaires mettre en œuvre ?
  • La fonction accueil: incessant aller/ retour entre le public et le projet. Les publics que nous accompagnons sont divers : comment accueillir ces diversités, ces individualités dans chaque service et établissement ? Comment penser l’accueil de cette diversité de public, en termes de besoin ?
  • Le développement de projets d’économie sociale et solidaire au service des publics accompagnés : Comment promouvoir de nouvelles formes de passerelles vers des parcours d’insertion, au bénéfice des publics ?
  • La participation des usagers : quelles nouvelles formes de participation faire émerger dans l’association ?

Ces ateliers ont été animés par des administrateurs et des professionnels de l’association. L’objectif était de cerner les enjeux et de réfléchir ensemble à des possibilités de réponses.

En moyenne 90 personnes ont contribué à chaque question. Déjà un beau succès !

Des pistes concrètes sont ressorties des ateliers : pistes qui seront prochainement présentées.

L’objectif final pour l’association est de se saisir de ce brassage d’idées pour faire avancer les prises en charge des publics accompagnés au quotidien.

 

 

Clairvivre Wogenscky- 1ère édition du Kilomètre du Crêt de Roc

L’Association Clairvivre-Wogenscky, en partenariat avec l’Office du mouvement sportif stéphanois, vous invite à participer à la 1ère édition du Kilomètre du Crêt de Roc le Dimanche 31 Mars 2019.

En pleine Biennale du Design, que vous soyez performeur ou sportif en herbe, venez en individuel ou en équipe arpenter ce parcours inédit de 1.6 km ; au-delà de la recherche de la performance, il vous fera découvrir autrement le quartier du Crêt de Roc et le territoire stéphanois grâce notamment au sentier des Jardins Nord-Est Crêt de Roc.

Un cadeau sera remis aux participants.

Les coureurs qui le souhaitent pourront, sur présentation d’un certificat médical ou d’une licence spécifique, bénéficier d’un classement avec dossard et récompense potentielle.

Formulaire d’inscription : Inscription Km Crêt de Roc 31.03.2019

Règlement : Règlement de la 1ère édition km du Crêt de Roc 31.03.2019

Vendredi 8 mars 2019 : Journée de la femme à Montreynaud

L’équipe éducative de Prévention Spécialisée de Sauvegarde42, implantée sur le quartier de Montreynaud, a conduit un projet musique avec un groupe de jeunes filles habitantes sur ce quartier : atelier d’écriture, chant, enregistrement en studio et clip vidéo.

Le choix du thème s’est porté sur le droit et les violences faites aux femmes : thème qui est régulièrement abordé avec les jeunes filles accompagnées par notre service.

Ce projet sera mis en lumière lors de la manifestation organisée en partenariat avec les PEP42 et le Collectif Vivre ensemble à Montreynaud lors de la journée du 08/03 : le clip sera projeté à 17h15 dans la salle de spectacle située à l’Espace Forum.

Un extrait de la chanson :

https://www.facebook.com/rlmzoo/videos/2268808349997459/UzpfSTQyNzkxODc4NDMzMTgyMzo2NDc2OTA0NDIzNTQ2NTU/?epa=SEARCH_BOX

Communiqué de presse CNAPE : PARCE QU’IL S’AGIT D’ENFANTS

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – PARCE QU’IL S’AGIT D’ENFANTS.

La France, comme la plupart des pays du monde, fête cette année le trentième anniversaire de l’adoption de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant de l’Organisation des Nations Unies. Ce texte engage tous les États parties, et donc la France, à veiller au respect des droits de l’enfant. Sa portée universelle invite notre pays à garantir l’accès et l’effectivité de tous les droits pour tous les enfants vivant sur notre sol, sans exception.

Qu’en est-il des enfants ressortissants français vivant à l’étranger ? Ils relèvent de la même Convention.

Et en zone irako-syrienne ? En ce moment, dans les zones de conflit désertées par Daesh, des enfants sont livrés à eux-mêmes, dans le dénuement le plus total, sans la protection de leurs parents décédés ou emprisonnés. La majorité d’entre eux sont tout petits, malades pour la plupart, tous traumatisés. Ils sont de nationalités diverses, certains sont Français. Dans un tel chaos, la priorité n’est pas, on s’en doute, le respect des droits de ces enfants.

Faut-il attendre que la situation se normalise pour que leur sort suscite l’intérêt et devienne une priorité ?

Tous les pays qui ont de si jeunes ressortissants, dont les pays européens,  doivent se sentir concernés et réagir sans autre état d’âme que la sauvegarde de ces enfants. Il y a urgence à leur rapatriement. L’État français ne peut feindre d’ignorer cette situation dramatique au motif que leurs parents ont rejoint Daesh, combattu au nom de l’organisation État Islamique et commis les pires exactions.

Faut-il que ces enfants portent la culpabilité de leurs parents ?

Sans attendre, et en dépit d’une majorité de l’opinion publique qui y serait défavorable selon un récent sondage, le Gouvernement doit mettre tout en œuvre pour organiser le rapatriement de ces enfants. Car ils sont tous en danger, certains en danger de mort, et nécessitent la protection immédiate de l’État.

Il en va des droits de ces enfants à être protégés et de nos obligations de protection à leur égard. Plus encore qu’une question humanitaire, c’est notre conscience que ce drame interroge. Parce qu’il s’agit d’enfants.

 

Enjoy this blog? Please spread the word :)

  • RSS
  • Par courriel
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
RSS
Par courriel
Facebook
Twitter
LinkedIn