Actualités

CNAPE – L’enfant dans la séparation parentale

En France, chaque année environ 350 000 couples se sépareraient dont la moitié ayant des enfants. Si la séparation parentale s’est banalisée, la souffrance de l’enfant reste d’une constante actualité.

Instrumentalisation de l’enfant par un ou les deux parents, conflit de loyauté… conduisent de plus en plus fréquemment à des mesures de protection de l’enfance.

Comment favoriser la continuité du couple parental alors que le couple conjugal n’est plus ? Quelle parole est permise à l’enfant et comment est-elle prise en compte ? Quels troubles peuvent être générés chez l’enfant et comment y remédier ?

Au cours de cette journée, la CNAPE proposera le regard de différents intervenants, universitaires, magistrats et professionnels de terrain, afin de mieux cerner les enjeux pour l’enfant, de questionner l’adaptation des pratiques professionnelles et d’envisager des perspectives pour mieux répondre aux besoins de l’enfant.

PROGRAMME

9H30. ACCUEIL

10H. OUVERTURE
Josiane Bigot, présidente de la CNAPE

10H15. PAROLE DE L’ENFANT ET SÉPARATION DE SES PARENTS
Blandine Mallevaey, maître de conférences Droit privé et sciences criminelles chez Faculté de Droit – Université catholique de Lille

Retour d’expérience de Thémis

11H30. PLACE DE L’ENFANT DANS LE CONTENTIEUX JUDICIAIRE
Laurent Gebler, président de l’association française des magistrats de la justice et de la famille

Retour d’expérience de l’Espace de rencontre Archipel de la Sauvegarde 13

12H45.DÉJEUNER LIBRE

14H30. L’AVOCAT D’ENFANT A-T-IL UNE UTILITÉ À SES CÔTÉS ?
Dominique Attias, avocate, ancienne Vice-Bâtonnière de l’ordre des Avocats à la Cour de Paris

15H15. CONSÉQUENCES PSYCHOLOGIQUES SUR L’ENFANT
Bernard Golse, pédopsychiatre, professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’université Paris Descartes et psychanalyste

Retour d’expérience de la Sauvegarde26

16H30. CONCLUSION Jean-Louis Coquin, président de la Fenamef 

Lieu : FIAP Jean Monnet – 30 rue Cabanis – 75014 Paris

Inscription gratuite – pièce d’identité obligatoire : https://www.eventbrite.fr/e/billets-lenfant-dans-la-separation-parentale-66323789239

Formation – Victimes, plus jamais seules.

Formation aujourd’hui au sein de Sauvegarde42 par France Victimes concernant « la prise en charge par les AAV des victimes d’événements collectifs en phase de crise ».

La prise en charge par les AAV des victimes d’événements collectifs en phase de crise.

Actualités

Quelques liens sur la politique enfance

REPLAY – Jusqu’au 07/11/2019

Gosses de France – Documentaire diffusé sur France 2 le 08/10/2019, réalisé par Andrea Rawlins-Gaston

https://www.france.tv/france-2/infrarouge/1074925-gosses-de-france.html

En France, trois millions d’enfants vivent sous le seuil de pauvreté. Un jeune sur cinq. Grandir pauvre, c’est grandir à l’étroit dans son logement, dans son corps, dans ses mots. C’est, au plus profond, être atteint dans sa dignité. Sofia, Benjamin, Jassim et Brocéliande ont entre 13 et 21 ans. Ils ressemblent à nos enfants ou nos petits-enfants, avec les mêmes sourires, les mêmes vannes, et les mêmes rêves. « À la fin du mois, quand t’ouvres le frigo, y a que de la lumière ! » s’amuse Sofia. À 13 ans, dans son foyer d’ATD Quart Monde, elle semble s’accommoder de tout. Une chose la met en colère : avoir été orientée en classe spécialisée, « alors que je suis comme les autres ! ». Benjamin, 15 ans, constate qu’il n’est jamais invité aux anniversaires « car il faut toujours acheter des cadeaux. Les autres, c’est ce qui leur crée de l’amitié ». Jassim, 18 ans, se rebaptise Louis pour draguer les filles quand il sort. Pas simple de venir d’une cité, « quand t’as même pas de quoi offrir un kebab à ta copine ». Brocéliande fouillait dans les poubelles avec son père. Aujourd’hui elle est orpheline, et en veut à ses parents parce qu’« on n’avait pas de quoi acheter du dentifrice, et que je passais pour une fille sale à l’école ».

Le retour sur événement dramatique en protection de l’enfance : sens et repères méthodologiques Observatoire national de la protection de l’enfance, 2019, 63 p. https://onpe.gouv.fr/system/files/publication/livret_red_complet_web.pdf

Dans le champ de la protection de l’enfance, la survenance d’un événement dramatique touchant un enfant constitue une expérience complexe pour les acteurs concernés par la situation. Au-delà des sentiments et ressentis qu’elle peut susciter auprès des professionnels, cette expérience confronte le secteur entier de la protection de l’enfance à la nécessité d’apprendre des situations difficiles dans une perspective de prévention et d’amélioration des pratiques. Centrée sur la prise en compte spécifique de l’enfant, la démarche de retour sur événement dramatique poursuit l’objectif de comprendre ensemble ce qu’il s’est passé, pour identifier les éléments qui ont contribué à la survenance du drame. Le présent livret précise le sens et les objectifs de la démarche, avant d’en expliciter le déroulé, au travers d’exemples d’expériences françaises et étrangères.

« La construction des liens parents-enfants placés à l’Aide Sociale à l’Enfance » – Documents ressources Uriopss Hauts-de-France.fr, 07/10/2019

https://www.uriopss-hdf.fr/actualites/construction-liens-parents-enfants-places-laide-sociale-lenfancedocuments-ressources

Retrouvez sur cette page, l’ensemble des documents ressources issus des travaux de l’étude « La construction des liens parents-enfants placés à l’Aide Sociale à l’Enfance » – Auprès des familles et enfants accompagnés en Maison d’Enfants à Caractère Social et à domicile, dans le Pas-de-Calais, menée par l’Uriopss Hauts-de-France, en partenariat avec le Gesad 62 et l’Université de Lille.

L’approche par les droits : une boussole pour la protection de l’enfant Cahiers de SOS villages d’enfants (les), 09/2019, n° n° 9, 44 p.

https://www.sosve.org/wp-media/uploads/2019/09/Les-cahiers-SOSVE-n%C2%B09-bd.pdf

En cette fin d’année 2019 qui marque la célébration des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant, cette édition met en lumière le chemin qui reste à parcourir pour que les textes soient appliqués et les engagements des Etats tenus. Elle appelle à l’adoption et au développement d’une approche de la protection des enfants fondée, avec eux et pour eux, sur les droits de l’enfant. Ce numéro bénéficie de la contribution de Mme Geneviève Avenard, Défenseure des enfants, qui a accepté de nous faire partager, au fil des chapitres, son point de vue et son expertise. Nous tenons à la remercier tout particulièrement.

Rencontre avec le CPPA de l’association PAÏDOS

#RENCONTRE #CPPA #PAÏDOS #GENEVE #LESCALE #DISPOSITIF1121ANS #PJT #SAUVEGARDE42 #COLLABORATION #AMBITIONSASSOCIATIVES

Le mardi 15 octobre dernier, une partie de l’équipe* de l’Escale (PJT) s’est rendue à Genève pour rencontrer le Centre Psycho-Pédagogique pour Adolescents (accueil de jour) de l’association PAÏDOS.

[…] Lire la suite

Danse contre la violence

Sauvegarde42 participe à la 1ère édition de « Danse contre la Violence » sur « les violences intrafamiliales » du 18 au 22 novembre 2019 à Lyon.

Au programme des spectacles et des conférences sur plusieurs thématiques, dont « violences au sein du couple, comment s’en sortir? » le 21 novembre de 14h à 17h avec Jean Charles Guillet, directeur du Pôle Insertion Inclusion Justice, et du service d’Aide aux Victimes.

Informations et inscriptions :

http://www.compagnietestudines.com/danse-contre-la-violence

TEASER SPECTACLE SEDNA – 2mn34