Actualités

Prévention Spécialisée : Un Café rencontre à Montreynaud

Vendredi 4 Mai, la Prévention Spécialisée de Montreynaud, à Saint-Etienne, organisait le premier « Café de la rencontre » en plein coeur du centre commercial du quartier.

 Une volonté de « Vivre Ensemble »

Ce projet est né de différents constats. Les espaces publiques du quartier de Montreynaud sont peu investis par les familles. Certains lieux sont même investis de manière négatives par les jeunes, qui se sont appropriés les espaces pour s’étendre de plus en plus sur le quartier.
A Montreynaud, il n’y a pas d’endroit pour discuter ou lire son journal autour d’un café. « Où voulez-vous que j’aille le boire mon café sinon ? » soulignait un habitant de longue date venu profiter quelques instants de cette installation éphémère.

L’équipe de la Prévention Spécialisée a donc réfléchi à un projet « d’occupation positive des espaces publiques ». Le but étant de mettre en lien et de faire se rencontrer les habitants, des plus jeunes aux plus anciens, autour d’un temps convivial.

Un rendez-vous mensuel

Dans ce projet, il s’agit de mettre en place un bar itinérant, en extérieur où les habitants, quel que soit leur âge, pourront s’installer à des tables pour boire un café, un thé ou un jus de fruit, lire le journal, jouer aux cartes, ou encore colorier pour les plus petits. La Prévention Spécialisée de Sauvegarde42 a souhaité que ce projet puisse se faire en partenariat avec les acteurs sociaux du quartier. Il aura lieu une fois par mois entre avril et septembre 2018 entre 9h et 12h, sur différents secteurs stratégiques du quartier de Montreynaud.

Cette première édition du « Café rencontre » aura attiré une cinquantaine de personnes, femmes et hommes, sur la matinée, dont une douzaine de jeunes de moins de 25 ans qui ont tous pu échanger et partager un temps convivial.

 

Actualités récentes

Réunion départementale : Lutte contre les violences conjugales

Ce vendredi 8 novembre, Jean Charles GUILLET, directeur Pôle Insertion Inclusion Justice, et Fatima BENCHIKHA, cheffe du service d’aide aux victimes, participent à la réunion départementale consacrée à la lutte contre les violences conjugales, organisée par Monsieur Le Préfet et Messieurs les  Procureurs  de Saint-Étienne et de Roanne.

Cette rencontre a pour objectif premier de présenter à l’ensemble des services d’enquête les différents parte,aires qui interviennent dans le secteur, que ce soit au niveau de la prise en charge des victimes ou dans le cadre du suivi des auteurs. Posséder cette information conditionne en effet la qualité de l’accueils des plaignantes et leur accompagnement, en permettant à l’enquêteur de les orienter pour une prise en compte de leur situation par les services compétents. 

CNAPE – L’enfant dans la séparation parentale

En France, chaque année environ 350 000 couples se sépareraient dont la moitié ayant des enfants. Si la séparation parentale s’est banalisée, la souffrance de l’enfant reste d’une constante actualité.

Instrumentalisation de l’enfant par un ou les deux parents, conflit de loyauté… conduisent de plus en plus fréquemment à des mesures de protection de l’enfance.

Comment favoriser la continuité du couple parental alors que le couple conjugal n’est plus ? Quelle parole est permise à l’enfant et comment est-elle prise en compte ? Quels troubles peuvent être générés chez l’enfant et comment y remédier ?

[…] Lire la suite