Actualités

La CNAPE s’engage pour le bénévolat au service des enfants et des jeunes

L’engagement militant des associations impliquant bénévoles et salariés constitue une véritable ressource sociétale qui doit être valorisée et dont l’utilité sociale doit être reconnue. C’est pourquoi la commission Vie Associative de la CNAPE a consacré, en 2017, sa réflexion à cette thématique et publie aujourd’hui son rapport.L’engagement bénévole est un des piliers du modèle associatif et un facteur déterminant de mobilisation citoyenne. Il constitue une plus-value majeure pour l’accompagnement des enfants et des jeunes par les associations du secteur social et médico-social.

Dans son rapport, la CNAPE émet un certain nombre de recommandations concernant les caractéristiques d’un bénévolat attractif, les formes de bénévolat à promouvoir et les leviers à activer pour développer le bénévolat au sein des associations.

Elle promeut des formes diversifiées de bénévolat pour les associations. D’une part, un bénévolat de gouvernance en prise directe avec les missions de l’association, concernant lequel les pistes suivantes sont proposées :

  •  diversifier les modalités de recrutement des administrateurs,
  • renforcer le lien entre les bénévoles de gouvernance et l’action et les missions  de l’association,
  • renforcer le lien entre les bénévoles de gouvernance et les salariés ainsi que les personnes accompagnées.

D’autre part, un bénévolat d’action ou d’intervention directe pour enrichir l’accompagnement des enfants et des jeunes, concernant lequel la CNAPE recommande de :

  • diversifier les formes concrètes de ce bénévolat et les adapter aux modalités d’engagement d’aujourd’hui,
  • s’assurer qu’il respecte les places et les responsabilités de chacun, en complémentarité et en coopération avec les professionnels salariés.

Les leviers proposés du développement de l’engagement bénévole au coeur des associations visent trois finalités :

  • l’institutionnalisation du bénévolat et du parcours du bénévole,
  • l’accessibilité et l’attractivité du bénévolat pour les citoyens,
  • la valorisation du bénévolat auprès des pouvoirs publics et des financeurs.

A l’heure où le gouvernement construit une stratégie en faveur de la vie associative, la CNAPE émet également des préconisations à l’égard des pouvoirs publics, en vue de reconnaître la valeur ajoutée du bénévolat pour le renforcement du lien social et la qualité de l’accompagnement des personnes.

Pour plus d’infos :

CNAPE_Synthese_Rapport_L engagement benevole_mai 2018

CNAPE_Rapport_L engagement benevole_mai 2018

Actualités récentes

DE LA NAISSANCE À 6 ANS : AU COMMENCEMENT DES DROITS

Le 20 Novembre 2018, la France fêtait le 29ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. La Défenseure des Enfants, Geneviève AVENARD, a ainsi présenté son rapport annuel consacré cette année à « De la naissance à 6 ans : au commencement des droits ».

Pour consulter ce rapport, nous vous renvoyons au lien suivant :

https://www.defenseurdesdroits.fr/fr/rapports-annuels/2018/11/rapport-annuel-2018-consacre-aux-droits-de-lenfant-de-la-naissance-a-6-ans

 

1ère Coopérative Jeunesse de Service (CJS) sur Saint-Etienne nommée par les jeunes ESTIV’ ACTION

Sauvegarde42 faisait partie du comité local (Mmes OUDIN, cheffe de service et ROBIN, éducatrice AEMO). Le rôle du comité est la mobilisation des acteurs du territoire (recherche de clients potentiels), mobilisation des structures jeunesses et scolaires (sensibilisation des jeunes à ce projet)

 

Treize réunions de mobilisation des acteurs des territoires ont eu lieu avec la présence de treize acteurs du territoire associés au projet, six acteurs jeunesse, six acteurs économiques (dont trois entreprises) et une collectivité locale.

 

Sept réunions ont également eu lieu entre Mars et Septembre avec une mise à disposition de locaux par la MJC des Tilleuls et une mise à disposition d’ordinateurs par Unis Cité.

 

A l’issu de ses réunions, les objectifs attendus concernent l’Education à l’entrepreneuriat coopératif, le développement de l’esprit d’entreprendre, l’aventure collective pour sensibiliser au modèle coopératif, le terrain d’apprentissage pour les adolescents, et la responsabilisation et émancipation des jeunes.

 

Plusieurs impacts sont également attendus sur le territoire, tels que le projet multi-partenarial, l’amélioration de l’interconnaissance, la favorisation du développement de projet multi secteurs, la valorisation des acteurs et du territoire auprès des jeunes, une meilleure connaissance des acteurs, une compréhension de l’impact que les jeunes peuvent avoir sur leur territoire.

Cette coopérative compte 12 participants dont 50% de jeunes résidant en QPV/QPV, 1 jeune en réorientation, avec moyenne d’âge de 17 ans. Elle a pour but de cibler les jeunes, filles et garçons, de 16 à 20 ans, scolarisés ou non, appartenant à un des quartiers prioritaires tels que Cotonne-Montferré /Crêt-de-Roc Soleil/ Montreynaud /Saint-Etienne Quartiers Sud-Est/Tarentaize – Beaubrun Terrenoire.

 

 

Dix contrats (40% des contrats sur SEM, 4 contrats sur le Forez) ont été réalisés à l’issu de cette coopérative dont 4 entretiens d’espaces verts, 3 car wash, 2 gardes d’animaux (chat) et un standard téléphone à la mairie de Saint Priest pour préparer le marché de Noel (contacts exposants).

 

La rémunération des 1588 heures (chantiers et local) est répartie proportionnellement au temps passé.

On compte 4 coopérants partis en cours de route avec une petite rémunération, soit 453€ à 569€ net par coopérant.

 

Pour les 3 car wash, Sauvegarde42 a mis à disposition les locaux et du matériel (atelier de l’Escale, aspirateur, rallonge électrique, eau, électricité, signalisation emplacement). Jeunes très volontaires, dynamiques dans la diffusion de flyers.  Les entreprises ont joué le jeu ainsi que les salariés de Sauvegarde42. Les jeunes tiennent à les remercier.

 

Jeudi 19 juillet sur le parking de la Sauvegarde 42

5 jeunes présents, 285€ de bénéfices

Bilan : Le premier car-wash a mieux fonctionné que les 2 autres car plus de communication

 

La soirée de clôture a eu lieu le 31/08 à la MJC des Tilleuls en présence de Madame CHAFFOIS, vice-présidente  de Sauvegarde42.

On y retiendra un bilan de

  • 94% des coopérants satisfaits du travail de groupe
  • Acquisition de nouvelles compétences techniques : maitrise de l’outil informatique, connaissance des outils marketing, connaissance des outils de comptabilité
  • Acquisition de nouvelles qualités : meilleur sens des responsabilités, capacité d’autonomie, capacité à prendre des initiatives, meilleure organisation et gestion du temps, envie d’apprendre.

 

 

Finalement, La CJS est une bonne expérience pour les jeunes âgés de 16 à 18 ans que nous recommandons.

Sauvegarde 42 : De Gabriel Péri à Ponchardier…

Engouement, impatience, questionnement, remise en question… C’est sous diverses émotions que le personnel emballe ses fournitures et voit partir ses meubles. Direction les nouveaux locaux !

Un déménagement, c’est la fin d’une période de vie, et le début d’une nouvelle. Chaque salarié devra trouver sa place dans les futurs locaux.

Une cuisine et un espace détente sont mis à la disposition des salariés afin d’assurer leur bien-être au sein de ce nouveau siège.

  

Un déménagement, mais pourquoi ?

SAUVEGARDE 42 change de locaux afin de regrouper le personnel de la Direction Générale et des services supports dans un seul et même lieu et assurer ainsi praticité et efficacité. C’est dans ce nouveau siège que se trouveront :

  • La Direction Générale
  • Le Secrétariat Général
  • La Direction des Ressources Humaines
  • La Direction Exécutive
  • La Direction Développement Qualité et Vie Associative.   

De nombreux espaces sont disponibles pour accueillir réunions, groupes de travail, formations, etc…

             

 

Et n’oubliez pas…. 

 

 

 

 

 

Siège Social
35 rue Ponchardier
42100 Saint-Etienne