Actualités

Deuxième Journée interprofessionnelle autour des violences faites aux femmes

Pour la deuxième année consécutive Sauvegarde42 a accueilli le 9 juillet dernier la rencontre inter-équipes des professionnels mobilisés autour des questions des violences faites aux femmes.

Organisée par le collectif 25 Novembre et sous l’égide de Mme CHASSIN EZZIANI, Déléguée Départementale aux droits des femmes et à l’égalité femmes / hommes, cette journée a réuni plus d’une cinquantaine de professionnels du département en présence de Mr CONSTANT Directeur de Cabinet du Préfet de la Loire.

En introduction, Mme CHASSIN EZZIANI a évoqué le travail réalisé sur l’année écoulée, notamment la réalisation et diffusion d’une plaquette, des séances de self défense proposées aux victimes et une visite de la gendarmerie. Ces initiatives sont développées dans le but de faciliter le partenariat inter-structures et, in fine, d’améliorer le parcours des femmes victimes.

La matinée a été consacrée au traitement judiciaire des violences faites aux femmes, à la prise en charge de ces victimes et de leur famille notamment les enfants exposés à la violence.

Mme ROUCHOUSE, Vice-Procureure, référente violences intrafamiliales auprès du parquet de Saint-Etienne a ainsi exposé la politique pénale locale en la matière.

Elle a rappelé que les infractions pénales portées à la connaissance du parquet notamment dans le domaine des violences conjugales et dans la mesure où la matérialité des faits est avérée, font systématiquement l’objet de poursuites par le parquet, que la victime ait déposé plainte ou pas. Poursuites que le parquet maintiendra même si la victime change d’avis et retire sa plainte par la suite.

Mme GIRERD, cheffe de l’Unité de protection sociale et Mr le lieutenant-colonel MARTIE ont présenté leurs rôles respectifs.

Insistant sur le dispositif du traitement de plaintes et l’effort réalisé quant à l’accueil des victimes lors de leurs auditions. Chacun a rappelé l’importance du travail des intervenantes sociales du Département, des accueillantes du Service d’Aides aux Victimes de Sauvegard42 présentes en Gendarmerie et dans certains Commissariats et de la psychologue du Commissariat de Police de Fauriel qui viennent ajouter une plus-value dans « cette prise en charge plurielle et complémentaire ».

Le rôle du médecin légiste, l’importance du certificat médical dans la procédure ont été explicités par la cheffe du service de la médecine légale du CHU de Saint-Etienne, Mme BIDAT, qui a également rappelé la possibilité pour les victimes (et leurs proches) de bénéficier d’un soutien psychologique au sein même de ce service.

Enfin Fatima BENCHIKHA , Cheffe du Service d’Aide Aux Victimes de Sauvegarde42, a clôturé cette première partie de la journée en rappelant les dimensions juridiques, sociales et psychologiques dans l’accompagnement des victimes directes et indirectes par son service, et ce, tout au long de la procédure judiciaire.

Riche d’enseignements, cette demi-journée a pu éclairer les différents participants, sur l’efficience du travail partenarial et la nécessaire articulation des différents acteurs du processus judicaires, dans la prise en charge des femmes victimes de violences.

La journée de travail s’est poursuivie par l’intervention de Mme LALLEM de l’Agence de développement des relations interculturelles pour la citoyenneté (ADRIC) qui a abordé la problématique des violences faites aux femmes en situation d’exil. Les professionnels se sont interrogés sur la question de l’approche interculturelle, sur la posture de chacun face à « l’universel singulier ». Si la culture de chaque victime doit être prise en compte, il importe de toujours considérer et rappeler que c’est avant tout une « femme victime » comme il en existe partout dans le monde. Le traitement de cette victime doit reposer sur cette approche universaliste des violences faites aux femmes.

Mme CHASSIN EZZIANI a conclu la journée de travail en annonçant les temps forts à venir sur cette fin d’année :

  • Colloque sur l’Egalité filles/garçons organisé le 1er octobre à Montreynaud
  • Colloque sur les enfants exposés aux violences organisé le 5 décembre 2019 à Andrézieux-Bouthéon
  • Publication d’un ouvrage à destination des enfants sur le thème de violences conjugales 

Pour finir nous saluerons le travail de nos équipes éducatives de la Prévention Spécialisée de Montreynaud et du CER Itinérance qui ont assuré dans le cadre de chantiers éducatifs, l’accueil café et le buffet « déjeunatoire ».

Tous les participant se sont régalés visuellement et surtout gustativement !

L’argent récolté avec ces chantiers servira à financer plusieurs projets dont un séjour en Pologne avec un travail sur la SHOAH.

Actualités récentes

Formation des référents «victimes d’évènements collectifs».

Aujourd’hui, mardi 17 septembre 2019, Jean-Charles GUILLET (Directeur du Pôle «Insertion Inclusion Justice») accompagné de Fatima BENCHIKHA (Coordinatrice du Service d’Aide aux Victimes) se trouvent au ministère de la justice, situé à Paris, pour la journée de la formation des référents «victimes d’évènements collectifs».

101 associations d’aide aux victimes participent à cette journée, soit 160 participants.

Cela s’inscrit dans la dynamique mise en place en interne de réserve de volontaires grâce à la formation «action de ses cadres» visant à améliorer la prise en charge des victimes dans notre département par Sauvegarde42 : Gestion de crise, anticipation de la crise en cas d’acte de terrorisme….

Deuxième Journée interprofessionnelle autour des violences faites aux femmes

Pour la deuxième année consécutive Sauvegarde42 a accueilli le 9 juillet dernier la rencontre inter-équipes des professionnels mobilisés autour des questions des violences faites aux femmes.

Organisée par le collectif 25 Novembre et sous l’égide de Mme CHASSIN EZZIANI, Déléguée Départementale aux droits des femmes et à l’égalité femmes / hommes, cette journée a réuni plus d’une cinquantaine de professionnels du département en présence de Mr CONSTANT Directeur de Cabinet du Préfet de la Loire. […] Lire la suite