La Sauvegarde 42 En Bref

Une histoire de plus de 80 ans

Sauvegarde 42, connue également sous le sigle ADSEA 42, Association de Sauvegarde de l’Enfance à l’Adulte de la Loire,  a été créée en 1935 et  est engagée dans la protection de l’enfance en danger et dans l’aide aux adultes en situation d’exclusion sociale. Elle est animée depuis son origine par des bénévoles et s‘appuie sur la compétence de plus de 400 professionnels de l’enfance dans toute la Loire.

Une mission générale

Se référant aux  valeurs humanistes de la dignité de la personne humaine, de la reconnaissance des droits et des devoirs de chacun et du rôle primordial de la famille, les objectifs de Sauvegarde 42 sont de :
• lutter contre les exclusions,
• protéger l’Enfance en danger ou en risque de danger,
• apporter des réponses adaptées à la délinquance,
• participer à l’élaboration des politiques sociales.
Chaque année, en moyenne, Sauvegarde 42 protège, suit, accompagne, soutient près de 5 500 enfants, jeunes et adultes, ainsi que leurs familles en partenariat avec le Conseil Général, la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

Un projet stratégique 2017-2021

Projet-Associatif-2017-2021-BAT-FR-page-001       Projet-Associatif-2017 -2021

Une organisation

Constituée en association, Sauvegarde 42 dispose des instances de gouvernance habituelles de ce type d’organisation, avec à sa tête une Assemblée Générale dont les pouvoirs sont délégués à un Conseil d’Administration et à un Bureau. Mais elle a également a mis en place des espaces de réflexion, de concertation et de proposition où puisse se vivre pleinement la vie associative et se concrétiser le lien nécessaire entre les niveaux techniques et politiques.

Le Conseil d’Administration :

La Direction Générale  et les directions supports Organigramme Nouvelle Direction Générale:

L’organisation des services et établissements : PLAQUETTE COM EVOLUTION DG – MAJ 06-06-18

 Ethique et Déontologie

La préoccupation Ethique est présente depuis longtemps dans l’association. Des groupes de travail successifs ont été créés afin de faire progresser la réflexion et proposer des repères sur des sujets tels que les violences institutionnelles ou le secret partagé. Leurs travaux ont conduit à la publication de rapports et à la formulation d’un certain nombre de préconisations parmi lesquelles la constitution un groupe permanent porteur d’une double mission : être une porte d’entrée pour des demandes individuelles ou collectives de salariés en matière d’éthique et interpeller l’association sur des sujets sur lesquelles elle devrait se positionner. Ce groupe est composé de personnalités extérieures à l’association, de salariés chargés de faire le lien avec les préoccupations de terrain, et de bénévoles.

 

 

 

Actualités récentes

Colloque Cnape, Creai, Nexem

                     

CNAPE, CREAI et NEXEM se sont réunis pour un programme « COLLOQUE Protection de l’enfance et handicap » dans le but de promouvoir le décloisonnement des deux secteurs.

Ce colloque proposera un éclairage sur ces débats, à travers un état des lieux de la connaissance scientifique sur le sujet, une mise en perspective des politiques publiques et une présentation des démarches innovantes conduites par les acteurs associatifs des deux secteurs.

A l’issue du colloque, les acteurs ont pour ambition de déboucher sur un projet de recherche action et la conduite d’expérimentations en région Auvergne Rhône Alpes.

 

Pour se faire, un préprogramme a été préparé afin de rendre cette journée la plus réussie possible.

 

Pour participer à ce COLLOQUE, nous vous donnons rendez-vous

le Mardi 4 décembre 2018

de 10h à 16h

à SEPR (Société d’Enseignement Professionnel du Rhône) –  46 Rue Professeur Rochaix, 69003 Lyon

 

Pour plus d’informations, nous vous laissons vous diriger vers le lien suivant :

https://vie-regionale.nexem.fr/evenements/?id_evenement=608

PME – Machizaud

Légumes et fleurs étaient à l’honneur dans le parc de Machizaud cet été.Les enfants et les éducateurs ont mis de la couleur et des odeurs dans 104 m² de potager et dans des bacs fabriqués par les enfants.

Cela avait pour but de faire découvrir les légumes, les graines, les plantes et leurs cultures. Quelle découverte de voir qu’en plantant une pomme de terre, elle devient une plante qui nous donnera pleins d’autres patates ! Voilà de quoi susciter la curiosité des enfants. C’était également la découverte du goût des légumes fraichement cueillis.

Les enfants ont été très participatifs. Ils ont planté et mangé des salades, des fraises, des pommes de terre, des aubergines, des poivrons, des courges, des courgettes et même un bananier.

Ce sont les valeurs du jardin qui ont été transmises lors de cette activité. Les enfants ont appris à prendre soin des plantes, à comprendre qu’elles sont fragiles et qu’elles ont besoin d’attentions et de soins. Ils se sont montrés très respectueux et attentionnés. Ceci a permis de valoriser les enfants, notamment au moment de la récolte.

 

                                                                 

 

Cependant, le Jardin c’est aussi l’apprentissage de la patience, de la persévérance, des difficultés de cette activité et de l’acceptation de l’échec. En effet, certaines plantes ont été malades, notamment la fameuses courge géante victime de l’oïdium. Quelle déception pour les enfants de ne pas pouvoir participer au concours de la courge géante au château d’Andrézieux-Bouthéon (qu’ils avaient remportés l’année précédente). Mais ils ne sont pas démotivés pour autant.

 

La difficulté a été aussi sur la disponibilité des éducateurs et sur les horaires, car le potager c’est surtout tôt le matin et à la tombée de la nuit. Cependant, la priorité étant le quotidien, il a été difficile d’être présent au jardin. Nous allons donc repenser l’organisation pour la saison prochaine.

 

 

Le potager se renouvellera l’an prochain avec plus d’expérience et de motivation !

 

 

 

 

 

 

 

 

 Marinette MICHEL – Edith LANGLADE – Saïd MERGUIRECHE
Les Enfants de l’internat

Inauguration du CER Itinérance avec un nouveau projet

Le vendredi 5 octobre, Sauvegarde42 a inauguré la nouvelle maison qui accueille le Centre Educatif Renforcé Itinérance, en présence de la Direction Inter-régionale et Territoriale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, du Directeur de cabinet du Préfet , d’un représentant de Saint Etienne Métropole, des Maires et d’élus des communes de la Valla en Gier et du Bessat, des représentants des Gendarmeries avoisinantes, de nombreux partenaires et salariés. […] Lire la suite