Notre histoire

Une fondatrice impliquée dans l’écriture des ordonnances de 45

 

Dès 1931, à Saint Etienne, des personnalités proches du monde judiciaire se réunissent et rassemblent leur volonté et leurs compétences pour créer de nouveaux moyens de prise en charge pour les mineurs ayant affaire avec la justice ou les mineurs défavorisés. Le 11 juillet 1935, elles fondent le « Comité de patronage des enfants délinquants et en danger moral de la Loire ».

Sans titre

Marinette HEURTIER, assistante sociale auprès du tribunal est à l’origine de l’Association Départementale pour la Sauvegarde de l’Enfant à l’Adulte de la Loire. Elle crée un véritable réseau de placements familiaux en étroite collaboration avec l’Inspecteur Départemental de l’Assistance Publique.

marinette 2S’inspirant d’expériences originales en Alsace et Belgique, elle propose la création d’un premier institut médico-pédagogique. Résistante, elle sauvera des enfants recherchés par l’occupant. Engagée politiquement, elle participera à l’écriture du projet de l’ordonnance 45 en faveur des mineurs délinquants.

L’association n’a cessé depuis lors de développer ces différentes actions en proposant toujours des solutions innovantes et adaptées aux besoins des enfants, des jeunes et des adultes en difficulté.

 

Frise Chronologique

 

 

Actulités récentes

Les Portes Ouvertes de la PJJ au CER Itinérance

Ce mercredi 20 novembre a lieu les portes ouvertes de la PJJ au CER Itinérance (Sauvegarde42). Un temps convivial de rencontres et d’échanges entre partenaires et jeunes autour d’un buffet déjeunatoire.

Sauvegarde42 s’associe à la communication de la CNAPE.

Le 20 novembre, c’est tous les jours !

A l’occasion de la célébration des 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant, la CNAPE lance une campagne de communication pour promouvoir ces droits auprès des enfants qui sont les premiers concernés, des professionnels mais aussi du grand public.

[…] Lire la suite