Actualités

Bel Air à Vallon Pont d’Arc

Mi-août, 8 jeunes et 3 éducateurs du Foyer Bel Air sont partis quelques jours à Vallon Pont d’Arc.

L’été 2018 a été rempli de changements au Foyer Bel Air. Que ce soit au sein du groupe de jeunes ou de l’équipe éducative, les mouvements ont été nombreux. Dans cette période de transition, il apparaissait essentiel de permettre aux jeunes de souffler en dehors du foyer mais leurs situations personnelles ne le permettaient pas . Nous avons donc décidé de mettre en place un camp pour leur permettre de sortir des murs, de partager d’agréables ensemble et de se créer des souvenirs. Ce séjour a permis de remobiliser le groupe et de repartir sur une meilleure dynamique.

L’un des buts des camps est d’apprendre à mieux se connaitre. C’est donc un gain de temps relationnel dans la construction du lien avec les jeunes et entre les jeunes. L’autre but des camps est de vivre ensemble avec les temps quotidiens (course, repas, ménage, respect des lieux). Nous étions dans une dynamique de vacances avec des règles plus souples. L’objectif étant de ramener des souvenirs et des moments agréables pour le reste de l’année.

Ce camp a aussi été l’occasion de faire découvrir l’Ardèche du sud aux adolescents au travers d’activités sportives, de promenades et de farniente.

Camp d’été en Roannais

« Dommage c’est fini, on a passé un super camp tous ensemble »

« J’ai pris un risque en venant  avec vous  mais je ne le regrette pas du tout,  vous m’avez vu tel que je suis et j’ai fait des connaissances »

Et oui, cette année encore  un camp parent/ enfants s’est organisé avec 3 Travailleurs Sociaux de Roanne les 7-8 et 9 août pour 3 familles (3 mères et 5 enfants âgés de 4 à 12 ans)  dans un gîte « authentique » sur la commune de Moulin Cherier.

Ce camp s’est voulu porteur d’une dynamique de groupe, permettant à ces mères de partager entre elles leurs expériences du quotidien avec leurs enfants mais également  de favoriser  et de soutenir  les compétences parentales de ces mamans. […] Lire la suite

Sauvegarde42 s’implique au sein du Conseil Local Santé Mentale

Le Conseil Local en Santé Mentale – Saint Etienne Métropole

Sauvegarde42 s’implique au sein du Conseil Local en Santé Mentale et participe avec tous les autres acteurs représentés à alimenter les différentes thématiques prioritaires mises en réflexion et en perspectives pour un maillage toujours plus efficient du réseau partenarial en direction des publics. […] Lire la suite

Des services civiques au sein du dispositif « accompagnement à la scolarité »

Il y a maintenant 30 ans que le dispositif « accompagnement à la scolarité » existe. Celui-ci s’est beaucoup développé, notamment avec l’arrivée de services civiques. Nous avons eu la chance d’intégrer ce dispositif en tant que service civique durant l’année 2017/2018. Notre mission consistait à accompagner des mineurs en difficulté dans l’apprentissage scolaire pour diverses raisons. […] Lire la suite

Actualités

« Projets rencontre et partage » à Saint Etienne

En mai 2018, la fondation « Vinci pour la cité » initie avec les entreprises ligériennes de Vinci une opération « Cité Solidaire » avec pour objectif de soutenir les associations qui agissent dans les quartiers prioritaires. C’est dans ce cadre de mécénat d’entreprise que l’équipe Sud-Est du service de Prévention Spécialisée de Sauvegarde42 a déposé un dossier « Projets Rencontres et Partage ».

Cette demande a pour objectif de financer plusieurs micro-projets déjà existants ou à construire :

  • Parcours d’Expérience Professionnelle et Sociale (PEPS) : achat de matériel pour la réalisation de chantiers éducatifs,
  • Atelier Vélo: poursuite de l’action (réparation-sécurité-bon usage) sur le quartier de façon plus régulière en permettant l’achat de vélos et consommables,
  • Accueil local: améliorer le lieu, le rendre plus convivial,
  • Achat de matériel pour des actions à l’échelle du quartier (fêtes….).

Ce dossier a été retenu et le 11 juillet 2018, nous l’avons présenté au cours d’une cérémonie officielle en présence du Maire et des 24 autres projets retenus sur les quartiers stéphanois. L’équipe va recevoir un financement à hauteur de 10 000 euros pour l’ensemble de cette action.

Entr’acte fête l’été

Le jeudi 28 juin 2018, à partir de 18h, l’Unité Educative d’Accueil d’Urgence Entracte a ouvert ses portes pour la traditionnelle fête d’été.

Le temps d’une soirée, jeunes, équipe éducative, direction et administrateurs se sont retrouvés pour échanger autour du barbecue.

Bonne retraite Michèle

Le jeudi 31 mai 2018, salle de la capitainerie, Michèle POYET, chef de service du Pôle Milieu Ouvert Loire Nord dans l’Unité Territoriale de Roanne, fêtait son départ à la retraite après 39 ans de bons et loyaux services au sein de Sauvegarde42 et un engagement professionnel remarquable.

Une centaine de personnes était réunie autour de Michèle, tous les partenaires du Roannais  étaient présents : Juge des enfants, Inspecteur Protection des Personnes, Aide Sociale à l’Enfance, Conseil Département, Caisse d’Allocations Familiales, …ainsi que des anciens collègues déjà retraités.

Nous lui souhaitons une belle retraite.

Riocreux : une page de l’histoire associative se tourne.

Depuis la décision de fermeture de la Maison de RIOCREUX, le Pôle Maisons d’Enfants a fait sa priorité et s’est fixé un point d’exigence dans l’accompagnement à l’orientation des enfants accueillis. Le respect des projets de chacun a été la préoccupation majeure. C’est ainsi que du 1er octobre 2017 au 3 juillet 2018, des solutions ont pu être proposées et partagées pour chaque enfant . C’est d’abord l’extension du PEXT de 20 à 30 places qui a permis les premiers départs (4), puis, l’extension de 4 places à Machizaud permettant l’accueil de 3 enfants et enfin depuis février un groupe stabilisé de 8 enfants vivent leur année scolaire. Ils seront orientés à Bel-Air, à l’ANEF où la fin de mesure viendra clore leur parcours.

Riocreux, établissement de Sauvegarde42, accueillant des jeunes en protection de l’enfance, sera donc définitivement fermé à l’hébergement le 3 juillet prochain ; et le 6 juillet, date des vacances, pour les missions de repas qu’il assurait, dans le cadre du partenariat développé avec l’Ecole publique du hameau de « la République ».

L’Unité d’Enseignement rejoindra quant à elle, le Pôle Spécifique pour Adolescents dès le mois de septembre prochain.

C’est donc une page de l’histoire de l’Association qui se tourne et 8 années d’histoire de la requalification d’une MECSS (Maison d’Enfants à Caractère Sanitaire Spécialisé) en MECS (Maison d’enfants à Caractère Social) qui va prendre fin.

Rappelons-nous les raisons de cette fermeture : elle est due à l’inadaptation de locaux devenus trop grands, trop coûteux sur un site plein d’attrait certes mais aussi de point de complication pour beaucoup de jeunes. Le Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) 2018-2021 prend en compte cette question en permettant le renforcement de Bel-Air (54 jeunes de 13 à 20 ans) et de Machizaud (54 enfants de 4 à 16 ans), mais aussi le développement du PEXT (30 enfants et jeunes de 4 à 18 ans) pour ce qui relève des questions de placements.

Par ailleurs, il acte en lien avec l’académie le maintien d’une unité d’enseignement au plus près de la protection de l’enfance et un soutien à un projet permettant d’améliorer la gestion de la crise et de l’urgence.

Depuis octobre 2017, dans le cadre du processus de mobilité de l’association tous les personnels ont pu accompagner les nouvelles orientations et le développement des activités dans lesquelles ils se sont inscrits au fur et à mesure de leur mise en place. L’équipe technique a ainsi intégré la Direction du Patrimoine, le cuisinier et l’aide-cuisinière rejoindront la cuisine de Machizaud pour participer à la réouverture sur site d’une cuisine de collectivité. La secrétaire de direction a rejoint quant à elle la direction des Ressources Humaines de l’association, en mars dernier, enfin la 2ème aide cuisinière rejoindra Chomier.

Un Chef de service, 8 éducateurs,  2 surveillants de nuit, 2 maitresses de maison, ont accompagné les enfants et la vie de la maison jusqu’au terme de cette histoire. Bien sûr, cette fermeture n’a pas été sans émotion, sans questionnement et parfois nostalgie.

Nous tenons à  remercier les salariés de Riocreux d’aujourd’hui et de ces derniers mois, pour leur contribution, leurs engagements et le professionnalisme avec lequel ils ont su accompagner toutes ces mutations et changements au service du projet associatif.

L’aventure associative au service des enfants et des jeunes qui nous sont confiés continue… Riocreux reste une page importante de l’histoire de Sauvegarde42, apportant une contribution forte aux évolutions de l’association.

32èmes Assises Nationales d’Aide Aux Victimes à Nice

L’expérience des événements traumatiques collectifs : quelles évolutions dans l’accompagnement des victimes ? », tel était le thème de ces 32èmes Assises Nationales organisées à Nice par la Fédération FRANCE VICTIMES et les deux  associations locales d’aide aux victimes MONTJOYE et HARJES, les 19 et 20 juin 2018.

 

 

Nicole BELLOUBET, Garde des Sceaux, et Elisabeth PELSEZ, Déléguée Interministérielle à l’Aide aux Victimes, comptaient parmi les nombreuses personnalités présentes pour évoquer la prise en charge et son évolution, des victimes d’évènements traumatiques collectifs .

Madame la Ministre de la Justice a rappelé à cette occasion l’action de l’État à la suite des attentats qui ont frappé la France ces dernières années. Elle a  également salué le travail du réseau des 130 associations d’aide aux victimes, fédérées au sein de FRANCE VICTIMES,  qui oeuvre depuis plusieurs décennies auprès de ces victimes tant dans l’urgence que dans  la durée.

FRANCE VICTIMES  a par ailleurs tenu son Assemblée Générale le lundi 18 juin, suivie par un temps de recueillement près de la Promenade des Anglais en hommage aux victimes de l’attentat du 14 juillet 2016.

SAUVEGARDE 42, de par sa reprise en septembre dernier du Service d’Aide aux Victimes rattaché au Tribunal de Grande Instance de Saint-Etienne, fait dorénavant partie de  ce réseau d’aide aux victimes. Deux de nos  salariés ont ainsi pu participé à cet événement qui réunit tous les ans en juin, l’ensemble des associations d’aide aux victimes et tous les professionnels concernés par les droits et l’aide des victimes.