L’Escale

Tel. 04 77 49 37 60

21, rue de la Talaudière

42041 Saint Etienne

 

Missions

L’Escale est l’un des 5 services et établissements du Pôle Spécifique pour Adolescents de la Sauvegarde 42.

L’ESCALE, service d’accueil de jour, a été créée en 2006, en tant que Centre de Ressources et d’Activité (C.R.A).

30 jeunes (mixtes) par an y ont été accueillis par une équipe éducative composée de 2 éducatrices spécialisées, 2 éducateurs techniques (pour un total de 3 ETP), complétée par un 0.2 ETP de psychologue (mutualisation du Pôle) et une chef de service qui partage son temps entre Alternative et l’Escale.

Le cadre d’accueil : L’accueil à l’Escale est ouvert aux jeunes de 14 à 18 ans, et éventuellement aux jeunes majeurs. Il peut se faire dans le cadre d’un placement judiciaire (ordonné par le Juge des Enfants) ou administratif (Accueil Provisoire décidé par l’Inspecteur Protection des Personnes avec l’accord des parents) ; il vient alors s’inscrire en complément d’une mesure éducative (AEMO ou AED). Le Secteur Social ou la Prévention Spécialisée peuvent aussi prendre l’initiative de solliciter l’Escale : ce sera alors dans le cadre d’un CAP (contrat d’accueil préventif).

Le public concerné : Il s’agit de jeunes « en panne dans les apprentissages », ce qui signale des difficultés plus larges, d’intégration des codes sociaux et de socialisation, voire des difficultés psychiques.

Le projet : L’Escale propose des modalités d’accueils destinées à  remobiliser les jeunes accueillis afin qu’ils puissent à nouveau se projeter, sortir d’un sentiment d’impuissance qui les a immobilisés pour certains. Si l’enjeu est bien d’envisager à nouveau la possibilité de retour pour les uns vers la scolarité, pour d’autres vers la construction d’un projet, si ce n’est se préparer à l’autonomie, c’est pour tous redevenir acteur de ce qui leur arrive. Cela passe par la reprise d’un rythme, la capacité à se montrer assidu, ponctuel, respectueux du cadre proposé, des personnes (pairs et adultes) et règles fixées pour la vie en groupe.

L’Escale permet à chaque jeune d’expérimenter à travers un certain nombre d’ateliers et de chantiers éducatifs (plâtrerie peinture, débroussaillage, bricolage, cuisine, recherche personnelle, sport, préparation du Brevet de Sécurité Routière, atelier d’expression…) de vérifier ce qui l’intéresse, ce pour quoi il montre des qualités. Dans un deuxième temps, l’Escale propose au jeune de se mettre en situation professionnelle, par le biais de stages dans différents métiers, afin de se confronter à la réalité du monde professionnel.

La place des parents est importante à l’Escale, puisqu’ils sont systématiquement prévenus en temps réel des retards ou absences de leurs enfants, invités à venir signer un DIPEC qui est l’occasion d’échanger avec eux sur l’évolution de leur enfant et leurs attentes vis-à-vis de la prise en charge

Il s’agit d’un service d’accueil de jour qui répond donc à la nécessité :

D’un renfort éducatif

Pour des jeunes, dont les comportements trop problématiques les excluent des modes de prise en charge classiques et institutionnels. L’accompagnement est adapté et privilégié pour aider le jeune à renoncer à ses conduites inadaptées et les remplacer par d’autres, qui viendront nourrir son projet et lui permettre d’accéder à plus d’autonomie.

D’une action de Prévention

Les jeunes sont positionnés par le biais d’un travailleur social car ils présentent des difficultés passagères risquant de mettre en cause leur projet de vie. L’Escale aide la personne à dépasser ce moment de crise en maintenant pour certains l’autonomie acquise et en évitant à d’autres les phénomènes de désocialisation et de marginalisation.

Actualités récentes

Plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants

image002Le plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants a été publié le 1er mars 2017. La CNAPE soutient ce travail approfondi et appelle la société dans son ensemble à se saisir de ce fléau que sont les violences faites aux enfants.

Elle souhaite également interpeller les pouvoirs publics afin de développer des actions d’éducation, prévention et sensibilisation sur tout le territoire.

CP_CNAPE_Plan de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants

Plan VIOLENCE_ ENFANTS (2)