Riocreux

Tel. 04 77 40 22 60

Fax. 04 77 40 22 69

La République,

42660 Saint Genest Malifaux

 

Missions

La maison de Riocreux est une structure à caractère social  avec la spécificité d’une unité d’enseignement.

Elle fonctionne en lien direct avec les services du Conseil Général et plus précisément avec les services de la protection de l’enfance et de la famille, en application des  lois du 2 janvier 2002 et du 05 mars 2007. Art 375 du code civil

 

Située sur le plateau de Saint-Genest-Malifaux, la Maison de RIOCREUX trouve son origine dans les années 1927 comme un ancien préventorium. A 980 m d’altitude, dans le parc régional du Pilat entre forêt de pins et de sapins, l’institution est à 10kms de SAINT ETIENNE, desservie par le TIL, ligne 122 avec six rotations journalières.

Le public accueilli habite principalement dans l’agglomération stéphanoise ce qui rend plus facile l’accompagnement de proximité et le travail d’aide à la parentalité.

RIOCREUX

img1-riocreux.jpg

33 enfants et adolescents garçons et filles de 11 à 18 ans répartis en trois groupes verticaux

Unité 1 :   constituée de 10 jeunes   14 à 17 ans

Unité 2 :    constituée de 10 jeunes de  11 à 17 ans

Unité 3 :   constituée de 10 jeunes de    11 à 14 ans

3 places d’accompagnement spécifiques, des séjours séquentiels , en alternance dans la famille ou  avec d’autres lieux  adaptés, La maison fonctionne avec un internat ouvert 365 jours par an avec des projets individualisés en fonction :

A)     De la situation familiale

B)      De la situation scolaire

C)      Ou des deux

La mise en œuvre d’un projet d’accompagnement possible pour un retour  le plus rapide en famille.  Comprendre et tenter de remédier aux dysfonctionnements qui ont conduit à cette situation est le travail des équipes éducatives.

UNE UNITE D’ENSEIGNEMENT :

Constituée de trois enseignants et d’une éducatrice scolaire, pour des élèves en obligation scolaire

Objectifs:

Un accompagnement scolaire individualisé dans un premier temps au sein de l’unité pour une orientation ou inclusion dans les structures de droit commun. Continuer ou repositionner un parcours scolaire, pré professionnel ou professionnel par le biais de l’apprentissage.

         Un éducateur référent accompagne l’enfant ou l’adolescent dans un projet préalablement défini qui évoluera et sera réajusté tout au long de son parcours.

Cet accompagnement prendra en compte la spécificité et l’individualité de chacun dans ses besoins primaires, mais aussi dans ses désirs d’activités qui l’aideront à s’épanouir.

Ces actions doivent aussi permettre à tous de se repérer dans des règles de « vivre ensemble » et bien sûr dans le respect de la loi.

Dans cette démarche une implication et participation active des parents devront permettre soit   un retour en famille, ou un accompagnement vers l’autonomie pour les plus âgés.

Actualités récentes

Plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants

image002Le plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants a été publié le 1er mars 2017. La CNAPE soutient ce travail approfondi et appelle la société dans son ensemble à se saisir de ce fléau que sont les violences faites aux enfants.

Elle souhaite également interpeller les pouvoirs publics afin de développer des actions d’éducation, prévention et sensibilisation sur tout le territoire.

CP_CNAPE_Plan de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants

Plan VIOLENCE_ ENFANTS (2)