Actualités

Journée Nationale de l’accès au droit le 24 mai à Saint Etienne

Initiée par Mme Nicole BELLOUBET, Ministre de la justice ,la journée Nationale de l’accès au droit s’est tenue le jeudi 24 Mai 2018.Dans le cadre de cette 1ère édition, le CDAD (Conseil Département de l’Accès au Droit) de la LOIRE  a organisé au sein du Palais de justice de Saint- Etienne  une journée  porte ouverte  afin de rendre plus  lisible ses  missions et l ‘action des différents partenaires qui œuvrent au quotidien pour la défense des  droits de chacun. L’objectif étant  que le public comprenne en quoi, sa vie durant, il peut être concerné par la justice et mesure ainsi l’importance de l’aide à l’accès au droit, ses apports au quotidien notamment pour les personnes les plus démunies.

Le CDAD a retenu le thème de « l’album de vie » en proposant  plusieurs stands tenus par les professionnels du droit et autres partenaires avec des thématiques diverses permettant au public de se rendre compte que la justice nous accompagne tout au long de notre vie. C’est ainsi que SAUVEGARDE42 a été sollicitée afin de présenter les mission de  son service d’aide aux victimes et de médiation pénale.

Pour rappel le service d’aide aux victimes est un service public du Ministère de la Justice confié à des structures associatives telles que la nôtre avec pour mission d’ accueillir, d’écouter, d’informer, de soutenir et d’orienter toute victime d’infraction pénale. Des informations juridiques, un soutien psychologique et un accompagnement tout au long de la procédure sont ainsi proposés par nos collègues du SAV.

Actualités récentes

Réunion départementale : Lutte contre les violences conjugales

Ce vendredi 8 novembre, Jean Charles GUILLET, directeur Pôle Insertion Inclusion Justice, et Fatima BENCHIKHA, cheffe du service d’aide aux victimes, participent à la réunion départementale consacrée à la lutte contre les violences conjugales, organisée par Monsieur Le Préfet et Messieurs les  Procureurs  de Saint-Étienne et de Roanne.

Cette rencontre a pour objectif premier de présenter à l’ensemble des services d’enquête les différents parte,aires qui interviennent dans le secteur, que ce soit au niveau de la prise en charge des victimes ou dans le cadre du suivi des auteurs. Posséder cette information conditionne en effet la qualité de l’accueils des plaignantes et leur accompagnement, en permettant à l’enquêteur de les orienter pour une prise en compte de leur situation par les services compétents.