Notre projet de société

  • Protéger les jeunes et leurs familles en partenariat avec les pouvoirs publics et en mobilisant la société civile

Sauvegarde 42 a pour objectif de protéger l’enfance en danger. A partir de cette vocation fondatrice, elle organise des activités en vue d’aider enfants, jeunes et familles confrontés aux difficultés de toute nature (familiales, sociales, psychologiques, culturelles, scolaires, économiques…) à s’insérer dans la société et à y vivre en personnes responsables. Pour ce faire, Sauvegarde 42 met en œuvre, dans un souci constant d’adaptation et d’efficacité, les actions qui lui paraissent nécessaires, notamment en matière de prévention.

Sauvegarde 42 agit le plus souvent sur mandat des autorités administratives et judiciaires : elle souhaite le faire en étroite collaboration avec ces partenaires, ainsi qu’avec les autres associations du secteur social et, plus largement, tous ceux qui peuvent aider à l’insertion et à l’accompagnement des publics en difficulté ; elle souhaite être une force de proposition dans l’élaboration des politiques publiques en la matière.

Sauvegarde 42, afin de favoriser un climat de compréhension et de solidarité sociale, entend développer l’information, tant des responsables politiques que de l’opinion publique, sur les difficultés d’insertion rencontrées par les jeunes et adultes, ainsi que sur les actions entreprises ou à entreprendre en ce domaine.

Sauvegarde 42 participe directement ou en collaboration, avec toutes institutions publiques ou privées, à la formation et au perfectionnement des personnels du secteur social.

Actualités récentes

CNAPE – Des actes et un engagement pour les droits de l’enfant !

Le 20 novembre doit être l’occasion de célébrer les droits de l’enfant. Ces droits sont pourtant illusoires pour beaucoup d’enfants vivant dans notre pays. Des droits pourtant consacrés depuis 29 ans par la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) : droit à la santé, à l’éducation, aux loisirs, à la sécurité… droit tout simplement de vivre dans des conditions n’entravant pas leur développement.

 

Pour lire le communiqué de presse : CP_CNAPE_DROITS DE L ENFANT

L’unité territoriale de Roanne déménage !

L’unité territoriale de Roanne va réintégrer ses locaux au 7 rue François Poutignat.

Le déménagement aura lieu le 18 et le 19 décembre 2018.

 

Un déménagement ? Mais pour quelles raisons ?

Les locaux n’étaient pas adaptés à l’activité, l’équipe faisait face à un réel manque de confidentialité dû à l’absence de cloison et d’isolation. La disposition des bureaux n’était pas adaptée, générant une perte de place.

Après 7 mois de travaux de réhabilitation, les anciens locaux sont métamorphosés, en termes d’aménagement et d’optimisation de l’espace, les salariés bénéficieront désormais d’un cadre de travail adapté à notre activité.

L’inauguration et la présentation des vœux auront lieu le jeudi 17 janvier 2019 à 17h30.

 

Sauvegarde 42 et la prévention des addictions

Depuis plusieurs semaines maintenant, l’équipe de Prévention Spécialisée de Sauvegarde 42, antenne Andrézieux et ses partenaires se mobilisent pour organiser une exposition, sur la prévention des addictions.

 

Trois étapes sont fondamentales pour mener à bien un projet comme celui-ci :

La rédaction du cahier des charges,

La mobilisation des publics

L’organisation de l’itinérance de l’exposition et des temps forts tels que les débats, les conférences, les présentations, etc…)

Ce projet regroupe de nombreuses actions de prévention des addictions par l’expression artistique de 6 structures impliquées (Collège, Lycée, Sauvegarde42, CMP, Espace Socio Culturel, service politique de la ville), de nombreux temps de concertation, plusieurs rencontres avec les artistes, des réalisations, un vernissage qui a eu lieu le 13 Novembre 2018, et une exposition mobile sur différents sites.

 

Cette exposition a pour but premier de renforcer les démarches de préventions et d’hygiène de vie.

Au programme, des affiches taguées dans le seul et unique but de sensibiliser les jeunes face aux addictions.

 

Les jeunes passent la majorité de leurs temps sur internet et sur leurs téléphones portables.

Les réseaux sociaux sont-ils une des raisons principales de leur présence sur internet ? Et bien c’est certain !

De nos jours, les réseaux sociaux ont pris une telle ampleur, que les jeunes en deviennent complètement accros, sans être conscient des dangers qu’ils représentent.

 

Drogues, Internet, Téléphone portable, sont les trois facteurs majeurs dans la vie d’un adolescent de nos jours. Ces trois facteurs peuvent devenir pour les jeunes une addiction sévère qui peut conduire à une désocialisation.

C’est sans s’en rendre compte qu’ils ressentiront quotidiennement ce besoin d’être sur internet, ou de consommer des produits licites ou illicites. Inconsciemment, ils s’enfermeront dans une « bulle », tout seul, à l’abri de toute sociabilisation.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter !