Alternative

Tel. 04 77 49 37 60

Fax. 04 77 49 37 69

21, rue de la Talaudière

42041 Saint Etienne

 

Missions

Alternative est l’un des 5 services et établissements du Pôle Spécifique pour Adolescents de la Sauvegarde 42.

Alternative est un établissement éducatif qui accueille 18 adolescents (filles et garçons) de 14 à 18 ans et 2 majeurs, en situation difficile, confiés par les Juges des Enfants (décision judiciaire) ou les Inspecteurs Protection des Personnes (décision administrative prise à la demande ou avec l’accord des parents).

Alternative bénéficie des habilitations conjointes de la DVS et de la PJJ, et peut accueillir des jeunes placés dans le cadre – judiciaire ou administratif -  de la Protection de l’Enfance (article 375 et suivants), ou de la délinquance (ordonnance 45).

Alternative propose une prise en charge éducative – 365 jours par an –  adossée à des modes d’hébergement diversifiés. Les jeunes accueillis résident principalement dans des familles de parrainage. Certains jeunes expérimentent la vie en foyer de jeune travailleur (FJT), résidence étudiante ou appartement pour se préparer à l’autonomie.
L’équipe éducative, composée de 7 éducateurs (trices) spécialisé(e)s et d’une psychologue (0.5  ETP) a la charge du jeune accueilli et de son parcours. Le projet de chaque jeune, élaboré en référence à la décision de placement, est précisément ajusté à sa problématique, adaptable et régulièrement visité. Il se décline au travers de prises en charge individuelles (une à deux par semaine) alternées avec des temps en petit collectif, autour de différents supports, et d’actions collectives socialisantes. Pendant le placement, les parents, titulaires de l’autorité parentale,  sont partie prenante du projet et régulièrement concertés.

Le projet d’Alternative vise à favoriser l’émergence des facultés personnelles de chacun des jeunes accueillis afin de les conduire à se prendre en charge seuls.

Il s’agit d’aider le jeune à :

• renoncer à ses conduites inadaptées pour les remplacer par d’autres, qui viendront nourrir son projet et lui permettre d’accéder à plus d’autonomie

• progresser vers une autonomie durable, ce qui demande des échanges et des démarches autour de la santé, de la situation administrative, de la scolarité, de l’emploi, du rythme de vie, de la gestion d’un budget, d’un logement, de la relation avec la famille, le voisinage ; les accompagnements éducatifs, les entretiens avec la psychologue permettent ainsi, de travailler en réseau sur la situation personnelle des jeunes.

  •  construire un projet qui favorisera une meilleure insertion sociale.

Le réseau de Familles de Parrainage, construit au fil du temps, nécessite un travail régulier de l’équipe d’Alternative, car les familles de parrainage, bénévoles, doivent pouvoir s’appuyer sur elle 24h sur 24. Les liens qui se nouent entre les familles de parrainage et les jeunes montrent que ce qui est proposé dépasse largement la fonction

alternées avec des temps en petit collectif, autour de différents supports, et d’actions collectives socialisantes. Pendant le placement, les parents, titulaires de l’autorité parentale,  sont partie prenante du projet et régulièrement concertés.

Le projet d’Alternative vise à favoriser l’émergence des facultés personnelles de chacun des jeunes accueillis afin de les conduire à se prendre en charge seuls.

Il s’agit d’aider le jeune à :

• renoncer à ses conduites inadaptées pour les remplacer par d’autres, qui viendront nourrir son projet et lui permettre d’accéder à plus d’autonomie

• progresser vers une autonomie durable, ce qui demande des échanges et des démarches autour de la santé, de la situation administrative, de la scolarité, de l’emploi, du rythme de vie, de la gestion d’un budget, d’un logement, de la relation avec la famille, le voisinage ; les accompagnements éducatifs, les entretiens avec la psychologue permettent ainsi, de travailler en réseau sur la situation personnelle des jeunes.

  •  construire un projet qui favorisera une meilleure insertion sociale.

Le réseau de Familles de Parrainage, construit au fil du temps, nécessite un travail régulier de l’équipe d’Alternative, car les familles de parrainage, bénévoles, doivent pouvoir s’appuyer sur elle 24h sur 24. Les liens qui se nouent entre les familles de parrainage et les jeunes montrent que ce qui est proposé dépasse largement la fonction résidentielle. Bon nombre des jeunes accueillis, en difficultés au long cours avec les codes sociaux (politesse etc.), se montrent durablement respectueux vis-à-vis de la famille de parrainage avec laquelle ils restent en lien au-delà de leur accueil.

Les jeunes accueillis sont des adolescents ayant connu pour la plupart un parcours institutionnel. De rupture en échec, ils restent souvent marqués par une filiation incertaine qui entrave la construction stable de leur identité. Le processus de changement dans lequel ils sont engagés les autorise à se confronter à la réalité sociale :

• pour les plus âgés (16/21 ans) sous la forme d’un accompagnement à l’autonomie (FJT, appartement…)

• pour les plus jeunes (14/16 ans), par le passage, le plus souvent, par un mode de prise en charge avec des familles de parrainage, internat scolaire,…, susceptibles de stabiliser leur parcours chaotique.

Actualités récentes

image002Suite à la journée internationale des droits de l’enfant du 20 novembre, la CNAPE souhaite promouvoir le droit au bien-être comme une ambition pour tous les enfants accompagnés ou accueillis dans le cadre de la protection de l’enfance.

Voici :

le communiqué de presse (CP_CNAPE_20Novembre_DroitAuBienEtre)

le rapport de la CNAPE sur le bien-être des enfants de la protection de l’enfance(CNAPE_RapportBienEtre),

la présentation du plan d’action « Objectif bien-être des enfants et des jeunes » issu des travaux prospectifs de la CNAPE(CNAPE_PlanDactionBienEtre).