Actualités

Riocreux : une page de l’histoire associative se tourne.

Depuis la décision de fermeture de la Maison de RIOCREUX, le Pôle Maisons d’Enfants a fait sa priorité et s’est fixé un point d’exigence dans l’accompagnement à l’orientation des enfants accueillis. Le respect des projets de chacun a été la préoccupation majeure. C’est ainsi que du 1er octobre 2017 au 3 juillet 2018, des solutions ont pu être proposées et partagées pour chaque enfant . C’est d’abord l’extension du PEXT de 20 à 30 places qui a permis les premiers départs (4), puis, l’extension de 4 places à Machizaud permettant l’accueil de 3 enfants et enfin depuis février un groupe stabilisé de 8 enfants vivent leur année scolaire. Ils seront orientés à Bel-Air, à l’ANEF où la fin de mesure viendra clore leur parcours.

Riocreux, établissement de Sauvegarde42, accueillant des jeunes en protection de l’enfance, sera donc définitivement fermé à l’hébergement le 3 juillet prochain ; et le 6 juillet, date des vacances, pour les missions de repas qu’il assurait, dans le cadre du partenariat développé avec l’Ecole publique du hameau de « la République ».

L’Unité d’Enseignement rejoindra quant à elle, le Pôle Spécifique pour Adolescents dès le mois de septembre prochain.

C’est donc une page de l’histoire de l’Association qui se tourne et 8 années d’histoire de la requalification d’une MECSS (Maison d’Enfants à Caractère Sanitaire Spécialisé) en MECS (Maison d’enfants à Caractère Social) qui va prendre fin.

Rappelons-nous les raisons de cette fermeture : elle est due à l’inadaptation de locaux devenus trop grands, trop coûteux sur un site plein d’attrait certes mais aussi de point de complication pour beaucoup de jeunes. Le Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) 2018-2021 prend en compte cette question en permettant le renforcement de Bel-Air (54 jeunes de 13 à 20 ans) et de Machizaud (54 enfants de 4 à 16 ans), mais aussi le développement du PEXT (30 enfants et jeunes de 4 à 18 ans) pour ce qui relève des questions de placements.

Par ailleurs, il acte en lien avec l’académie le maintien d’une unité d’enseignement au plus près de la protection de l’enfance et un soutien à un projet permettant d’améliorer la gestion de la crise et de l’urgence.

Depuis octobre 2017, dans le cadre du processus de mobilité de l’association tous les personnels ont pu accompagner les nouvelles orientations et le développement des activités dans lesquelles ils se sont inscrits au fur et à mesure de leur mise en place. L’équipe technique a ainsi intégré la Direction du Patrimoine, le cuisinier et l’aide-cuisinière rejoindront la cuisine de Machizaud pour participer à la réouverture sur site d’une cuisine de collectivité. La secrétaire de direction a rejoint quant à elle la direction des Ressources Humaines de l’association, en mars dernier, enfin la 2ème aide cuisinière rejoindra Chomier.

Un Chef de service, 8 éducateurs,  2 surveillants de nuit, 2 maitresses de maison, ont accompagné les enfants et la vie de la maison jusqu’au terme de cette histoire. Bien sûr, cette fermeture n’a pas été sans émotion, sans questionnement et parfois nostalgie.

Nous tenons à  remercier les salariés de Riocreux d’aujourd’hui et de ces derniers mois, pour leur contribution, leurs engagements et le professionnalisme avec lequel ils ont su accompagner toutes ces mutations et changements au service du projet associatif.

L’aventure associative au service des enfants et des jeunes qui nous sont confiés continue… Riocreux reste une page importante de l’histoire de Sauvegarde42, apportant une contribution forte aux évolutions de l’association.

Actualités récentes

« Baratin » – Finale du concours d’éloquence

Au FIL, en collaboration avec les centres socioculturels de l’Horizon, Monthieu Montplaisir, Cré’actifs, le service de prévention spécialisée Sauvegarde42 et le lycée Saint Michel.

« Le français se suffit-il à lui-même », « Vivre 1 jour comme un lion ou 100 jours comme un mouton », « Peut-on se faire entendre sans crier », « est-on jeune-vieux ou vieux-jeune ? » « Fast-food ou gastronomie »… voici quelques thèmes illustrant le premier concours d’éloquence de la Loire qui s’est déroulé ce vendredi 7 juin au FIL.

Une vingtaine de participants se sont « affrontés » tour à tour, seuls en scène défendant le pour ou le contre sur chacun des thèmes face à plus de 300 personnes.

Ce magnifique spectacle fait suite à une longue préparation tant du côté des équipes éducatives de prévention de Terrenoire et d’Andrezieux (qui travaillent sur ce projet depuis plus d’une année) que du côté de nos jeunes de la prévention qui n’ont pas démérité face à leurs « adversaires ».

Le jury de 8 personnes, dont notre vice-présidente, Mme Chaffois, a eu de grande difficulté à départager les concurrents.

Etre sur scène était déjà une victoire pour tous, certains ont dû surmonter leurs peurs, d’autres la barrière de la langue ou encore canaliser une énergie trop débordante.

Cette belle expérience collective, riche en émotion fera trace dans le parcours de chacun.

Assemblée Générale Sauvegarde42

Mardi 4 juin, après les 30 ans du dispositif « accompagnement à la scolarité » s’est déroulée l’Assemblée Générale Ordinaire à l’Ecole des Télécoms.

Se sont succédés :

  • le rapport moral du président,
  • le rapport Vie associative de la Vice Présidente
  • le rapport général du Directeur Général
  • le rapport financier à 2 voix avec la Trésorière et le Secrétaire général
  • le rapport du Commissaire aux comptes

Après les votes des différents rapports, Bertrand JULLIEN a remercié André BESACIER et Maurice GINOT, administrateurs sortants, pour leur investissement, sous les applaudissements de la salle.

Nous comptons à présents 3 nouveaux administrateurs : Claude BRUNEAU, Nicolas FAURE et Hamida GHARZOULI.

Cette assemblée s’est terminée  autour d’un buffet salé préparé par Ethic’Table, entreprise de l’économie sociale et solidaire, et sucré par les jeunes du CER, accompagnés par l’équipe.

Sauvegarde42 fête les 30 ans du dispositif « Accompagnement à la scolarité »

Le 4 juin, en amont de l’Assemblée Générale, Sauvegarde42 a célébré les 30 ans du dispositif « accompagnement à la scolarité ».

Dès leur arrivée les quelques 80 participants ont pu découvrir la frise retraçant l’histoire du dispositif.

Après quelques mots d’ouverture du Président Bertrand JULLIEN, nous avons visionné le film réalisé en lien avec l’équipe. Cela a aussi été l’occasion d’évoquer les diverses activités complémentaires telles que EOC-Grame (atelier musique contemporaine), les musées d’art moderne et d’art et d’industrie, les séances conte et jeux collectifs.

Pour visionner le film : cliquez ici

Puis, deux tables rondes se sont déroulées, animées par Roland BADIOU, ancien chef de service :

L’AFEV et le Centre Social de la Rivière ont présenté les spécificités de leur accompagnement scolaire. Ensuite, Valérie LAGRANGE, éducatrice scolaire, et Valérie PEYRARD, psychologue, et Jean Michel MUNCH, ancien chef de service, ont exposé les particularités de l’accompagnement à la scolarité Sauvegarde42, outil de l’AEMO.

Mme VERNET, juge des enfants et Mme CHATELARD, Inspectrice chargée de la Protection des Personnes ont repéré tout l’intérêt de ce dispositif bien qu’elles n’en soient pas les prescripteurs. M. BRUNEAU, représentant du dispositif relais et administrateur, a expliqué les spécialités de ce secteur rattaché à l’Education Nationale.

Enfin, Michel BONHOMME, administrateur, a insisté sur l’évolution des pratiques éducatives autour de la scolarité pour faire réussir le maximum d’enfants.

Le mot de la fin est laissé à Françoise CHAMBOSSE, coordinatrice actuelle, qui remercie à nouveau toute l’équipe (salarié, bénévole, service civique,…) d’hier à aujourd’hui pour le travail réalisé.