Actualités

Riocreux : une page de l’histoire associative se tourne.

Depuis la décision de fermeture de la Maison de RIOCREUX, le Pôle Maisons d’Enfants a fait sa priorité et s’est fixé un point d’exigence dans l’accompagnement à l’orientation des enfants accueillis. Le respect des projets de chacun a été la préoccupation majeure. C’est ainsi que du 1er octobre 2017 au 3 juillet 2018, des solutions ont pu être proposées et partagées pour chaque enfant . C’est d’abord l’extension du PEXT de 20 à 30 places qui a permis les premiers départs (4), puis, l’extension de 4 places à Machizaud permettant l’accueil de 3 enfants et enfin depuis février un groupe stabilisé de 8 enfants vivent leur année scolaire. Ils seront orientés à Bel-Air, à l’ANEF où la fin de mesure viendra clore leur parcours.

Riocreux, établissement de Sauvegarde42, accueillant des jeunes en protection de l’enfance, sera donc définitivement fermé à l’hébergement le 3 juillet prochain ; et le 6 juillet, date des vacances, pour les missions de repas qu’il assurait, dans le cadre du partenariat développé avec l’Ecole publique du hameau de « la République ».

L’Unité d’Enseignement rejoindra quant à elle, le Pôle Spécifique pour Adolescents dès le mois de septembre prochain.

C’est donc une page de l’histoire de l’Association qui se tourne et 8 années d’histoire de la requalification d’une MECSS (Maison d’Enfants à Caractère Sanitaire Spécialisé) en MECS (Maison d’enfants à Caractère Social) qui va prendre fin.

Rappelons-nous les raisons de cette fermeture : elle est due à l’inadaptation de locaux devenus trop grands, trop coûteux sur un site plein d’attrait certes mais aussi de point de complication pour beaucoup de jeunes. Le Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens (CPOM) 2018-2021 prend en compte cette question en permettant le renforcement de Bel-Air (54 jeunes de 13 à 20 ans) et de Machizaud (54 enfants de 4 à 16 ans), mais aussi le développement du PEXT (30 enfants et jeunes de 4 à 18 ans) pour ce qui relève des questions de placements.

Par ailleurs, il acte en lien avec l’académie le maintien d’une unité d’enseignement au plus près de la protection de l’enfance et un soutien à un projet permettant d’améliorer la gestion de la crise et de l’urgence.

Depuis octobre 2017, dans le cadre du processus de mobilité de l’association tous les personnels ont pu accompagner les nouvelles orientations et le développement des activités dans lesquelles ils se sont inscrits au fur et à mesure de leur mise en place. L’équipe technique a ainsi intégré la Direction du Patrimoine, le cuisinier et l’aide-cuisinière rejoindront la cuisine de Machizaud pour participer à la réouverture sur site d’une cuisine de collectivité. La secrétaire de direction a rejoint quant à elle la direction des Ressources Humaines de l’association, en mars dernier, enfin la 2ème aide cuisinière rejoindra Chomier.

Un Chef de service, 8 éducateurs,  2 surveillants de nuit, 2 maitresses de maison, ont accompagné les enfants et la vie de la maison jusqu’au terme de cette histoire. Bien sûr, cette fermeture n’a pas été sans émotion, sans questionnement et parfois nostalgie.

Nous tenons à  remercier les salariés de Riocreux d’aujourd’hui et de ces derniers mois, pour leur contribution, leurs engagements et le professionnalisme avec lequel ils ont su accompagner toutes ces mutations et changements au service du projet associatif.

L’aventure associative au service des enfants et des jeunes qui nous sont confiés continue… Riocreux reste une page importante de l’histoire de Sauvegarde42, apportant une contribution forte aux évolutions de l’association.

Actualités récentes

DE LA NAISSANCE À 6 ANS : AU COMMENCEMENT DES DROITS

Le 20 Novembre 2018, la France fêtait le 29ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. La Défenseure des Enfants, Geneviève AVENARD, a ainsi présenté son rapport annuel consacré cette année à « De la naissance à 6 ans : au commencement des droits ».

Pour consulter ce rapport, nous vous renvoyons au lien suivant :

https://www.defenseurdesdroits.fr/fr/rapports-annuels/2018/11/rapport-annuel-2018-consacre-aux-droits-de-lenfant-de-la-naissance-a-6-ans

 

1ère Coopérative Jeunesse de Service (CJS) sur Saint-Etienne nommée par les jeunes ESTIV’ ACTION

Sauvegarde42 faisait partie du comité local (Mmes OUDIN, cheffe de service et ROBIN, éducatrice AEMO). Le rôle du comité est la mobilisation des acteurs du territoire (recherche de clients potentiels), mobilisation des structures jeunesses et scolaires (sensibilisation des jeunes à ce projet)

 

Treize réunions de mobilisation des acteurs des territoires ont eu lieu avec la présence de treize acteurs du territoire associés au projet, six acteurs jeunesse, six acteurs économiques (dont trois entreprises) et une collectivité locale.

 

Sept réunions ont également eu lieu entre Mars et Septembre avec une mise à disposition de locaux par la MJC des Tilleuls et une mise à disposition d’ordinateurs par Unis Cité.

 

A l’issu de ses réunions, les objectifs attendus concernent l’Education à l’entrepreneuriat coopératif, le développement de l’esprit d’entreprendre, l’aventure collective pour sensibiliser au modèle coopératif, le terrain d’apprentissage pour les adolescents, et la responsabilisation et émancipation des jeunes.

 

Plusieurs impacts sont également attendus sur le territoire, tels que le projet multi-partenarial, l’amélioration de l’interconnaissance, la favorisation du développement de projet multi secteurs, la valorisation des acteurs et du territoire auprès des jeunes, une meilleure connaissance des acteurs, une compréhension de l’impact que les jeunes peuvent avoir sur leur territoire.

Cette coopérative compte 12 participants dont 50% de jeunes résidant en QPV/QPV, 1 jeune en réorientation, avec moyenne d’âge de 17 ans. Elle a pour but de cibler les jeunes, filles et garçons, de 16 à 20 ans, scolarisés ou non, appartenant à un des quartiers prioritaires tels que Cotonne-Montferré /Crêt-de-Roc Soleil/ Montreynaud /Saint-Etienne Quartiers Sud-Est/Tarentaize – Beaubrun Terrenoire.

 

 

Dix contrats (40% des contrats sur SEM, 4 contrats sur le Forez) ont été réalisés à l’issu de cette coopérative dont 4 entretiens d’espaces verts, 3 car wash, 2 gardes d’animaux (chat) et un standard téléphone à la mairie de Saint Priest pour préparer le marché de Noel (contacts exposants).

 

La rémunération des 1588 heures (chantiers et local) est répartie proportionnellement au temps passé.

On compte 4 coopérants partis en cours de route avec une petite rémunération, soit 453€ à 569€ net par coopérant.

 

Pour les 3 car wash, Sauvegarde42 a mis à disposition les locaux et du matériel (atelier de l’Escale, aspirateur, rallonge électrique, eau, électricité, signalisation emplacement). Jeunes très volontaires, dynamiques dans la diffusion de flyers.  Les entreprises ont joué le jeu ainsi que les salariés de Sauvegarde42. Les jeunes tiennent à les remercier.

 

Jeudi 19 juillet sur le parking de la Sauvegarde 42

5 jeunes présents, 285€ de bénéfices

Bilan : Le premier car-wash a mieux fonctionné que les 2 autres car plus de communication

 

La soirée de clôture a eu lieu le 31/08 à la MJC des Tilleuls en présence de Madame CHAFFOIS, vice-présidente  de Sauvegarde42.

On y retiendra un bilan de

  • 94% des coopérants satisfaits du travail de groupe
  • Acquisition de nouvelles compétences techniques : maitrise de l’outil informatique, connaissance des outils marketing, connaissance des outils de comptabilité
  • Acquisition de nouvelles qualités : meilleur sens des responsabilités, capacité d’autonomie, capacité à prendre des initiatives, meilleure organisation et gestion du temps, envie d’apprendre.

 

 

Finalement, La CJS est une bonne expérience pour les jeunes âgés de 16 à 18 ans que nous recommandons.

Sauvegarde 42 : De Gabriel Péri à Ponchardier…

Engouement, impatience, questionnement, remise en question… C’est sous diverses émotions que le personnel emballe ses fournitures et voit partir ses meubles. Direction les nouveaux locaux !

Un déménagement, c’est la fin d’une période de vie, et le début d’une nouvelle. Chaque salarié devra trouver sa place dans les futurs locaux.

Une cuisine et un espace détente sont mis à la disposition des salariés afin d’assurer leur bien-être au sein de ce nouveau siège.

  

Un déménagement, mais pourquoi ?

SAUVEGARDE 42 change de locaux afin de regrouper le personnel de la Direction Générale et des services supports dans un seul et même lieu et assurer ainsi praticité et efficacité. C’est dans ce nouveau siège que se trouveront :

  • La Direction Générale
  • Le Secrétariat Général
  • La Direction des Ressources Humaines
  • La Direction Exécutive
  • La Direction Développement Qualité et Vie Associative.   

De nombreux espaces sont disponibles pour accueillir réunions, groupes de travail, formations, etc…

             

 

Et n’oubliez pas…. 

 

 

 

 

 

Siège Social
35 rue Ponchardier
42100 Saint-Etienne